Falaise
>
Articles 
La demande au Verdon, comment ils ne sont pas parvenus au sommet

La demande au Verdon, comment ils ne sont pas parvenus au sommet

Un grand classique du Verdon

12 décembre 2014, 

Beaucoup d’entre vous auront certainement déjà fait La Demande au Verdon. Je vais donc vous raconter comment Claude Lorenzi, Alan Maigray sont parvenus au sommet et Nicolas Vergara et moi ne l’avons pas atteint.

Nous sommes partis pour faire une belle grande voie en artif à définir. Quatre Liégeois ensemble, il y avait du potentiel déconne. Nous empruntons le sentier Martel lors du repérage et passons au pied de La Demande. En une seconde, les yeux de Claude ont croisé les miens pour conclure que nous nous devions de faire cette grande classique.
A ce moment, une cordée fort lente à nos yeux entame les dernières longueurs en cheminée. Ils ont l’air de ramer. Plus tard, sur le chemin du retour, l’orage arrive et nous nous faisons du souci pour eux. C’est vrai pour tout le monde. Se trouver dans l’entonnoir que sont les dernières longueurs en cheminée ou passer de la pizzeria au bar de la Palud par un orage te mouille le slip. Une situation à fuir.

Pour moi qui ai un bon niveau dans le 8 je me suis dis Oufti chapeau bas pour les grimpeurs qui ont juste le niveau...

Le lendemain, c’est notre tour et la grimpe commence. Arrivés au deuxième relais, on trouve une corde à double coupée en position de rappel ?? Ca sent la galère et la réchap de la cordée d’hier. Mystère...
Pour moi qui ai un bon niveau dans le 8 je me suis dis Oufti chapeau bas pour les grimpeurs qui ont juste le niveau 6a car il faut savoir grimper ce truc. Sans exagérer, cette voie équipée en 1968 est très complète et exigeante en gestuelle de grimpe et de placement de coinceurs. Elle peut être engagée car il faut bien gérer le placement des coinceurs entre les points à moins d’avoir un mental d’acier. Bref, cette voie est pour moi un excellent condensé de la grimpe. Un 6a où l’on ne s’ennuie pas. Il y a de la dalle des fissures fines, des dulfers, des cheminées. Que du beau. Il y a vraiment de quoi être fier à la sortie. Malheureusement Nico glisse sur des prises humides sans avoir placé suffisamment de coinceur s et boum c’est la cheville qui encaisse. Après deux longueurs à jumarer, la douleur est trop forte pour lui et nous entamons les rappels.

Arrivés au sol, nous appelons les secours pour obtenir une civière et rentrer par le sentier Martel. Mais les franchous le voient autrement. Ils envoient directement l‘hélico. C’est vrai que c’est, en 23 ans carrière, l’expérience la plus traumatisante que j’ai eu à vivre ! lol.
L’hélico s’imposait. Le top, c’est une jolie médecin belge qui est sortie pour nous sauver de cet enfer du sud. Nous faisons tous semblants d’être blessés. Par bonheur, Ils ne voient aucune objection à nous emmener tous les quatre faire le jambon aérien. C’est génial comme sensation car les secouristes m’ont attaché au filin pour ensuite me hisser à l’intérieur. Mais lors de cette manœuvre, l’hélico doit bouger pour éviter que ce soit moi qui tourne comme les chats dans la machine à laver. Je rêve encore de ce vol au milieu des faces gazeuses du Verdon.
Le pilote nous informe aussi que la prochaine fois, il nous sauverait direct sur la face. A tester donc !

Nico sorti des urgences et récupéré par sa belle, on décide de terminer la voie ainsi commencée. Claude est parti avec Alan faire les longueurs abandonnées alors que je suis sur une corde statique en train de les photographier.

A faire absolument dans sa vie. BEAU BEAU BEAU

Jean Louis Wertz

 

En savoir plus

  • Lieu: Verdon, France
  • Voie: La demande, Secteur l’escales. 6a, 320m, 13 longueurs Sud-Est
  • Matériel : La voie est équipée sur broches scellées et plaquettes. Il est nécessaire de prendre un petit jeu de coinceurs et un petit jeu de friends (=> 0.5-3).
  • Site Internet : Verdon L'escales la demande

 


Vous devez être enregistré pour laisser un commentaire

S'inscrire


10-07-15
Enfin un article qui à du sens!


Contenu apparenté 
Les archives des articles 

Photos 

Actualité 
Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Compétition Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Le dernier Championnat de Belgique de bloc 2015 a vu le sacre de Simon Lorenzi et Chloé Caulier. Devant une assistance clairsemée de par la proximité des vacances, les deux grimpeurs ont affirmé leur supériorité avec beaucoup d'aisance.

7 janvier 2016,

Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

Escalade en salle Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

A Leuven, une ère s'est achevée ce 30 décembre 2015. la salle d'escalade Hungaria y a définitivement fermé ses portes. D'aucuns diront que c'est tout un pan de l'histoire de l'escalade belge qui se termine. Quel futur pour les grimpeurs locaux?

4 janvier 2016,