Falaise
>
Articles 
Les pieds dans les nuages des Picos de Europa

Les pieds dans les nuages des Picos de Europa

Visite au Naranjo de Bulnes

11 avril 2013, 

Les Asturies sont une région d’Espagne qui allie à la perfection le romantisme de l’Océan atlantique avec des criques fabuleuses et la joie de la grimpe d’une grande diversité à seulement 30 km de la côte.

La célébrité locale s’appelle le Naranjo de Bulnes ou Picu Urriellu culminant à 2.519 mètres. Pour accéder à ce pic, Olivier Favresse et moi sommes montés au refuge Urriellu depuis le village de Sotres. C’est l’accès le plus facile. Il faut de 3h30 à 4 heures pour gravir les 1073 m de dénivelé. Après une bonne nuit, nous sommes face à un mur irrésistible de 600 mètres. Très vite, nos sacs se posent au pied de "Gizon Berri bat naiz" (Soy un hombre nuevo) 7b+, 550 mètres et 13 longueurs sur la face Ouest.

Repus de cette merveille, vous êtes prêts pour réussir le premier pas de la voie à savoir un 7b bloc ! Ouah !

Mais attention, avant de gravir cette face, vous devrez passer par le village en cul-de-sac de Bejes pour y emporter le fromage local, le Cabrales. C’est un fromage au lait de brebis fermenté à la manière du roquefort. Un vrai délice ! Là haut je crois qu’ils le font encore vieillir dans des grottes. C’est donc un vrai fromage de grimpeur. Repus de cette merveille, vous êtes prêts pour réussir le premier pas de la voie à savoir un 7b bloc ! Ouah ! Au déjeuner il y a moyen de laisser une poulie sur ces prises ! Nous avons donc sous excuse d’échauffement, sauté ce premier pas pour continuer dans des longueurs où la qualité du rocher est magnifique.
Les voies sont de niveau 7a+ max bien homogènes et bien équipées. Prenez quand même quelques petits friends et un jeu de nuts. Pour notre malheur, un brouillard glacial accompagnait nos premières longueurs. Mais la récompense était toute proche. Nous avons percé les nuages et avons fait l’autre moitié de la voie au soleil avec une mer de nuages sous nos pieds. Souvenir inaltérable ! Au sommet, nous étions comme sur une île perdue. Malheureusement sans nos chéries et sans vin. Nous avons donc fait retraite par la même voie le plus vite possible.

Dans la région, Rumenes offre de belles colonnettes, Barro une superbe plage, Cicera est un excellent site de grimpe et Lastres possède un tout bon resto « La rula » dans le port. Et pour les fouineurs, il y a des sources d’eau chaude dans la zone de Panes. A vous d’écrire la suite.

Jean Louis Wertz
 

En savoir plus

 


Vous devez être enregistré pour laisser un commentaire

S'inscrire



Contenu apparenté 
Les archives des articles 

Photos 

Actualité 
Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Compétition Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Le dernier Championnat de Belgique de bloc 2015 a vu le sacre de Simon Lorenzi et Chloé Caulier. Devant une assistance clairsemée de par la proximité des vacances, les deux grimpeurs ont affirmé leur supériorité avec beaucoup d'aisance.

7 janvier 2016,

Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

Escalade en salle Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

A Leuven, une ère s'est achevée ce 30 décembre 2015. la salle d'escalade Hungaria y a définitivement fermé ses portes. D'aucuns diront que c'est tout un pan de l'histoire de l'escalade belge qui se termine. Quel futur pour les grimpeurs locaux?

4 janvier 2016,