News précédenteNews suivante
Escalade en salle
>
Actualité 
Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

4 janvier 2016

A Leuven, une ère s'est achevée ce 30 décembre 2015. Hungaria y a définitivement fermé ses portes. Installée depuis 25 ans dans un bâtiment industriel en bord de canal, la salle d'escalade n'a pas résisté aux ambitions des promoteurs immobiliers locaux. En janvier 2016 doivent en effet débuter les travaux qui visent à construire à la place de la salle un complexe de 82 lofts, 62 appartements et 18 penthouses. Rien n'y a fait. Les nombreux soutiens et autres pétitions n'ont pas suffi à arrêter le projet qui met fin aux activités de la salle.

Avec la fermeture d'Hungaria, c'est tout un pan de l'histoire de l'escalade belge qui se termine. Difficile de résumer 25 ans d'histoire en quelques lignes. La salle fut une des premières à voir le jour dans notre pays. De dizaines de milliers de grimpeurs ont escaladé ses murs. D'aucuns diront qu'il fallait s'armer de partience à Hungaria pour obtenir une corde en soirée. L'affluence y était importante.

"Nous avons régulièrement réalisé des aménagements pour rendre l'offre aux grimpeurs plus attractive." Dirk Schampaert, ancien associé

Aux manettes depuis le premier jour, Dirk Schampaert n'en est pas nostalgique pour autant: "Un quart de siècle, ce n'est pas rien. Nous avons vu grandir de nombreux jeunes grimpeurs qui sont devenus des athlètes de haut niveau." On citera notamment Siebe Vanhee. Sur une période aussi longue, beaucoup de choses changent et Hungaria a su prouver qu'une salle doit constamment évoluer pour rester au top. "Nous avons régulièrement réalisé des aménagements pour rendre l'offre aux grimpeurs plus attractive", continue Schampaert. Parmi celles-ci, l'agrandissement du mur, l'installation d'un parcous aventure, l'ajout d'une salle de bloc et d'une nouvelle salle de difficulté à l'étage.
Aujourd'hui, ce sont des centaines de grimpeurs qui vont devoir trouver des alternatives pour assouvir leur passion pour l'escalade. A commencer par le Klimclub Hungaria, la structure qui encadre la formation des jeunes et l'équipe de compétition locale. Entraîneur au club et membre du conseil d'administration, Tijl Smitz se veut confiant: "Nous allons déplacer les cours à la Katholiek Hogeschool de Leuven. C'est une salle de 10 mètres de haut avec 26 cordes adaptées au grimpeurs débutants. Pour les compétiteurs, ce sera plus compliqué. Nous avons déjà un accord avec la salle Entre Ciel et Terre de Louvain-la-Neuve pour y grimper une fois par semaine. Pour le reste, des négocations sont en cours avec la ville de Leuven pour trouver un espace d'entraînement adapté."

Il faudra en effet attendre 2017 pour voir une nouvelle salle de difficulté s'ouvrir en région louvaniste. Le projet est porté par un des trois anciens associés d'Hungaria et verra le jour sur l'ancien site Stordeur le long du canal.

En matière d'escalade, la variété amène à faire des compromis. Les amateurs de bloc peuvent grimper depuis septembre 2015 dans une nouvelle salle basée à Herent en périphérie de Leuven. Baptisée Boulder, la salle est pilotée par un duo composé de Pieter Dehaes et Werner Hofmans, un autre rescapé d'Hungaria. "Boulder fait 650 m2 de superficie et dispose d'un caractère et d'une ambiance très aérée de par la présence de grandes baies vitrées" nous indique Dehaes. "Le côté le plus long de la salle atteint les 40 mètres sur lesquels des structures de tout style altèrnent successivement".

Les alternatives existent donc déjà pour le grimpeur louvaniste même si avec la fermeture d'Hungaria c'est également l'âme de la salle qui disparaît.

Le site Internet du Klimclub Hungaria
Le site Internet de la salle Boulder




Vous devez être enregistré pour laisser un commentaire

S'inscrire



Les archives des news 

Photos 

Actualité 
Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Compétition Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Le dernier Championnat de Belgique de bloc 2015 a vu le sacre de Simon Lorenzi et Chloé Caulier. Devant une assistance clairsemée de par la proximité des vacances, les deux grimpeurs ont affirmé leur supériorité avec beaucoup d'aisance.

7 janvier 2016,

Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

Escalade en salle Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

A Leuven, une ère s'est achevée ce 30 décembre 2015. la salle d'escalade Hungaria y a définitivement fermé ses portes. D'aucuns diront que c'est tout un pan de l'histoire de l'escalade belge qui se termine. Quel futur pour les grimpeurs locaux?

4 janvier 2016,