News précédenteNews suivante
Falaise
>
Actualité 
Une expédition en Patagonie, ça se prépare

Une expédition en Patagonie, ça se prépare

20 octobre 2015

Il n'est pas rare de croiser des Belges en Patagonie. Souvent sur les chemins de randonnée qui sillonnent ces paysages à couper le souffle. Parfois sur des big walls d'une hauteur vertigineuse. Dans ce dernier cas, cela donne lieu à des expéditions plus ou moins préparées. Alors que certains s'y retrouvent quasi chaque année, d'autres en font le rêve d'une décennie voire de toute une vie. Dans ce dernier cas, cela se prépare longtemps à l'avance.
Olivier Zintz, François Kivik et l'Américain Logan Jamison l'ont fait l'année dernière. A l'origine de leur voyage, une rencontre fortuite bien loin de notre plat pays. Olivier raconte: "Logan est originaire de Salt Lake City. Nous nous sommes rencontrés en 2012 au Yosemite. Le courant est bien passé et on s'est promis d'essayer de grimper ensemble sur un beau sommet. L'idée de partir en Patagonie est née peu après notre retour. Dans un premier temps seulement Kivik et moi. Nous nous sommes ensuite rappelés la promesse faite à Logan. Je l'ai donc contacté et il a été directement super enthousiaste !"

Pour une première expédition lointaine, la logistique n'a pas été trop compliquée. En moins de 48 heures nous avions fait le voyage depuis la Belgique.

Viennent ensuite les préparatifs et un voyage plutôt facile. "Pour une première expédition lointaine, la logistique n'a pas été trop compliquée", continue Olivier. "Rejoindre le massif du Fitz roy est assez aisé. Nous avons pris un avion pour Buenos Aires ensuite un vol intérieur vers El Calafate pour finalement terminer par trois heures de bus afin de rejoindre El Chalten au pied du massif. En moins de 48 heures nous avions fait le voyage depuis la Belgique."
Sur place, on peut se procurer tout, de la nourriture au matos d'escalade. Les trois grimpeurs ont d'ailleurs été légèrement déçus du manque d'aventure. Le coin est très prisé par les trekkeurs donc tout est très développé, un petit Chamonix au fin fond de l'Argentine. Malgré une météo très mitigée n’offrant que quelques créneaux pour l’escalade, ils parviennent à réaliser l’ascension de Super canaleta une grande voie au Fitz de 1600m TD+.

La suite du voyage leur réservera quelques bonnes surprises. Olivier: "Cochamo (ndlr: au Chili) est plus isolé et hors des sentiers battus par les touristes full équipés "The north face". L'endroit est somptueux et surtout il reste beaucoup de voies à y ouvrir ! Cette vallée est souvent comparée au Yosemite par les locaux. Certes les murs y sont moins hauts et verticaux mais il y a tout de même un superbe potentiel." Ils y réalisent une nouvelle voie de 400m en libre Surfing the bamboo chair (385m, 5.12, A1).

Les images qui suivent résument bien l'ambiance de l'expédition.

Pour ceux qui seraient tentés par l'aventure, Olivier conseille vivement cette région du monde: "Il est très facile de trouver des renseignements pertinents sur Internet pour préparer correctement son expédition. Attention toutefois que ce sont des massifs plus isolés que les Alpes. Les secours y sont souvent très délicats donc une bonne expérience est certainement la clé d'une expé réussie."

Un film baptisé Patate-Agonie est né de l'expédition. Il sera projeté ce jeudi 22 octobre à 19h30 à la salle de la Maison Haute de Watermael-Boitsfort.

Récit de voyage au Fitz Roy
Récit de voyage à Cochamo




Vous devez être enregistré pour laisser un commentaire

S'inscrire



Les archives des news 

Photos 

Actualité 
Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Compétition Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Le dernier Championnat de Belgique de bloc 2015 a vu le sacre de Simon Lorenzi et Chloé Caulier. Devant une assistance clairsemée de par la proximité des vacances, les deux grimpeurs ont affirmé leur supériorité avec beaucoup d'aisance.

7 janvier 2016,

Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

Escalade en salle Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

A Leuven, une ère s'est achevée ce 30 décembre 2015. la salle d'escalade Hungaria y a définitivement fermé ses portes. D'aucuns diront que c'est tout un pan de l'histoire de l'escalade belge qui se termine. Quel futur pour les grimpeurs locaux?

4 janvier 2016,