Guide matériel
>
Articles 
Mammut Togir Light

Mammut Togir Light

Un membre de la famille aux atouts indéniables

1 décembre 2013, 

Il y a deux ans, j’ai eu le privilège de tester de manière approfondie le baudrier Zephir, un baudrier de la marque Mammut. Leur sens du détail assure à un très grand nombre des produits qu'ils mettent sur le marché d’approcher la perfection. Prenant ainsi exemple sur les horlogers suisses. La dernière fois je n’avais pu trouver que quelques défauts mineurs plutôt d'ordre cosmétique, mais en 2013, ils ont visiblement voulu me convaincre de leur savoir-faire.

Juste avant l’été, j’ai reçu un petit paquet contenant le Togir light. Dès le premier coup d’œil, on se rend compte que ce harnais n’a pas été conçu en une nuit. Un baudrier travaillé rigoureusement, un design élégant et évidemment léger et confortable. C’est comme si on ne pouvait trouver aucune faute. Je l'enfile ! Assez regardé, il est temps de passer à l’action !

Une deuxième peau

Avant même de serrer les boucles, vous sentez que la ceinture se moule complètement à votre corps. Alors que le Zephir me semblait petit pour sa taille, j’ai maintenant l’impression que ce baudrier taille plus grand que d’habitude… Essayer avant d’acheter semble donc être un bon conseil. Mes premières sensations avec le Togir sont les mêmes que pour le Zephir. Vous oubliez presque que vous portez un baudrier. Les couleurs vives facilitent le repère sur les quatre boucles porte-matériel et vous rappelent gentiment que vous grimpez en tête.

Alors que le Zephir coûtait 120 euros, celui-ci n'est vendu que 70 euros. Une amélioration solide dans le rapport qualité prix.

A l'époque, j'avais identfié un point à revoir sur le Zephir. Il ne semble plus être d’actualité. Le plastique de protection qui entoure la sangle reliant les deux jambes à travers le pontet, un petit extra que seul Mammut propose, est légèrement plus élevé de sorte que les angles ne savent plus se plier. Et si je continue la comparaison avec le Zephir, le système d’attache est globalement le même (Slide Bloc buckle). Par contre, le baudrier pèse 40 pourcents de plus. Environ 100 grammes. Cependant son prix est presque divisé par deux. Alors que le Zephir, considéré comme un modèle extrême, coûtait 120 euros, le Togir Light n'est vendu que 70 euros. Une amélioration solide dans le rapport qualité prix.

Un membre de la famille Mammut aux atouts indéniables

Après un été passé en falaise et à écumer les salles d’escalade, le baudrier est légèrement plus polyvalent que le Zephir. Un peu plus lourd, il n’est donc pas le modèle haut de gamme de la marque, mais vous disposez ici d'un petit peu plus de confort ce qui permet de travailler vos voies plus fort et aussi plus longtemps. Et c’est ça qui nous permet de repousser nos limites. En plus de cela je crains ne pas avoir trouvé d'erreurs. Il semblerait que cette fois Mammut m’ait rendu bouche-bée.

Pour conclure, je vais simplement reprendre un paragraphe de mon article écrit en 2011 :
Sachez aussi que j'ai énormément apprécié de grimper avec ce baudrier. Et pas seulement à cause des voies sublimes que j'ai grimpées ou de l'ambiance fabuleuse qui régnait. Ce baudrier est tout simplement d'une excellente compagnie.

Tijl

 

Fiche technique

  • Couleur: dark cypress-dark spring
  • Fermeture Slide-Bloc-buckle
  • Tailles: S-XL
  • Poids: 350 grammes
  • Prix public recommandé: € 70,00
  • Info: www.mammut.ch

 


Vous devez être enregistré pour laisser un commentaire

S'inscrire


03-02-14
Juste une petite remarque, Mammut n'est pas la seule marque proposant un renfort en plastique en dessous du pontet, Edelrid aussi !


Contenu apparenté 
Les archives des articles 

Photos 

Actualité 
Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Compétition Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Le dernier Championnat de Belgique de bloc 2015 a vu le sacre de Simon Lorenzi et Chloé Caulier. Devant une assistance clairsemée de par la proximité des vacances, les deux grimpeurs ont affirmé leur supériorité avec beaucoup d'aisance.

7 janvier 2016,

Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

Escalade en salle Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

A Leuven, une ère s'est achevée ce 30 décembre 2015. la salle d'escalade Hungaria y a définitivement fermé ses portes. D'aucuns diront que c'est tout un pan de l'histoire de l'escalade belge qui se termine. Quel futur pour les grimpeurs locaux?

4 janvier 2016,