News précédenteNews suivante
Compétition
>
Actualité 
Victoires pour Anak Verhoeven en Loic Timmermans à Moscou

Victoires pour Anak Verhoeven en Loic Timmermans à Moscou

27 mai 2012

La deuxième manche de la European Youth Cup a eu lieu ce weekend à Moscou. Attraction sportive accolée à un salon outdoor local, la compétition a attiré quelques délégations de grimpeurs en provenance de Norvège, Grande-Bretagne, Serbie, Kazakstan, Ukraine, Belgique et naturellement Russie. Avec la nouvelle règle de vitesse en point de mire, des qualifications et finales trop faciles auraient pu générer pas mal de stress dans le chef des prétendants à la victoire. Il n'en fut pas vraiment ainsi.

Côté belge, seuls cinq jeunes ont décidé de faire le déplacement et ils ont rapidement constaté que ce ne serait pas un cadeau. Dès leur première voie, Maëlys Gillart, Koen Baekelandt, William Frimout et Loic Timmermans ont été confrontés à un véritable puzzle technique faisant appel à toutes leurs ressources freyriennes. Loic réussit à dominer le monstre et commenta après-coup: “Quelle mauvaise voie...” Anak Verhoeven de son côté put se lancer dans une voie déversante qui lui correspondait plus. Un joli défoulement.
La deuxième voie fut à l'opposée de la première. Maëlys et William en profitèrent pour assurer leur place en finale alors que Loïc et Anak confirmaient. Koen échoue un souffle de la finale.

La journée du samedi fut entièrement consacrée au junior obligeant toute l'équipe à s'offrir une randonnée aventureuse à travers Moscou suivie d'un après-midi de repos pour recharger les batteries en vue de l'épilogue du lendemain.

En finale, c'est Maëlys (B) qui ouvre le bal. Neuvième à l'issue des qualifications, elle grimpe convaincue et sans hésitations vers une belle cinquième place. Un beau départ pour cette journée de finale.

Suivent les A. Bien que les B avaient eu droit à une voie suffisamment difficile, on pouvait encore craindre à un scénario faisant de la vitesse le critère prédominant. Les garçons avaient pu découvrir une voie tout en puissance lors de l'observation pendant que les filles se faisaient la même appréciation de ce qui les attendaient. William sort troisième de l'isolation. La voie exige son dû et après un beau combat il obtient la 9ème place. Pour Loïc les choses sont différentes. Lorsqu'il démarre il estime qu'aucun de ses concurrents n'a réussi la voie. Il maîtrise ses nerfs pour réussir et dépasser le pas de bloc en fin de parcours. Top et victoire pour lui.

Dans la catégorie d'Anak une des dernières grimpeurs bénéficie d'une telle salve d'applaudissement à l'issue de sa prestation qu'il ne peut s'agir que d'un top. Pareil pour l'avant-dernière grimpeuse. Le choix est vite fait. Bien que peu habituée à grimper vite, elle assure le rythme et boucle la voie en seulement 2 minutes 40 secondes. 25 secondes d'avance qui rendent sa victoire indiscutable... mais avec un goût amer. Anak commente: “Je ne trouve pas ça honnête. Si je n'avais pas estimé que la voie était faisable et que d'autres la réussiraient, je n'aurais jamais grimpé aussi vite.”

On peut espérer que l'IFSC parviendra à réfléchir à l'impact de ce genre de victoire sur le ressenti des gagnants et perdants. On rappellera qu'il s'agit toujours d'escalade en tête (lead), discipline qui jusqu'il y a peu était appelée escalade de 'difficulté' et pas 'vitesse'.

Les résultats des Belges à Moscou




Vous devez être enregistré pour laisser un commentaire

S'inscrire


28-05-12
strandt


Les archives des news 

Actualité 
Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Compétition Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Le dernier Championnat de Belgique de bloc 2015 a vu le sacre de Simon Lorenzi et Chloé Caulier. Devant une assistance clairsemée de par la proximité des vacances, les deux grimpeurs ont affirmé leur supériorité avec beaucoup d'aisance.

7 janvier 2016,

Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

Escalade en salle Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

A Leuven, une ère s'est achevée ce 30 décembre 2015. la salle d'escalade Hungaria y a définitivement fermé ses portes. D'aucuns diront que c'est tout un pan de l'histoire de l'escalade belge qui se termine. Quel futur pour les grimpeurs locaux?

4 janvier 2016,