Guide matériel
>
Articles 
The North Face Enzo Jacket et Spineology Pant

The North Face Enzo Jacket et Spineology Pant

Un couple qui ne fait pas bon ménage

11 mai 2012, 

Au début de la saison hivernale voilà que Belclimb me contacte pour tester quelques produits de la marque The North Face. En toute logique, on me demande de donner ma taille. Je ne prends pas la peine de consulter le tableau de correspondance sur le site de TNF. Conclusions: “...pour une veste ce sera un XL, pour un pantalon un L ... ma taille standard...

Quelques jours plus tard le colis tombe dans ma boîte aux lettres: une belle combinaison verte de la Enzo Jacket et du Enzo Pant. Vite, je m'habille... euh... la veste est beaucoup trop grande et on peut rentrer une deuxième personne dans le pantalon... Je consulte le tableau et prends contact avec Belclimb: “Les gars... désolé mais les vêtements sont beaucoup trop grands... est-ce que vous n'auriez pas une Large pour la veste et un Medium pour le pantalon?“

Un peu plus tard, je reçois un nouveau paquet à la maison. Cette fois-ci, la Enzo Jacket et le Spineology Pant. Leçon importante pour l'avenir: ou bien essayer les vêtements ou bien consulter le tableau de correspondance! Car les XL - L ou M ne sont universellement pareils.

Dommage que le Enzo Pant ne soit plus de stock dans ma taille. Les veste et pantalon de la collection Enzo sont en effet compatibles. Pas uniquement au niveau des couleurs mais aussi via une astucieuse fermeture éclair qui permet de les assembler. Très pratique pour les chutes dans la neige profonde: le dos reste sec et les fesses sont à l'abri de la neige. Le Spineology Pant dispose aussi de la même fermeture éclair. Par contre il n'est pas compatible avec la Enzo Jacket mais bien avec la Spineology Jacket. Tenez-en compte.

Cet hiver, les conditions de base pour un test étaient réunies: neige, vent et froid en grande quantité! J'ai pu mener l'enquête sur la veste et le pantalon aussi bien en freeride qu'en ski de rando.

TNF Enzo Jacket

La Enzo Jacket est une veste 3 couches (Gore-Tex Pro Shell®). Elle est par définition destinée à une utilisation en conditions extrêmes. Légère (seulement 590 gr) elle est aussi fine ce qui est utile pour la randonnée. Ce qui ne veut pas dire fragile. La membrane est solide et permet de skier entre les arbres et les branches... voire de tomber. J'estime même que la veste s'adapterait facilement pour l'alpinisme en été. En d'autres termes un vrai modèle 4 saisons. La Enzo Jacket dispose d'une série d'options qui la rendent très pratique pour les skieurs, freeriders ou skieurs de randonnée. Un casque de ski prend facilement place sous la capuche. Les deux poches de devant sont larges et facilement ouvrables avec des gants. Elles offrent suffisamment de place pour déposer une carte d'état major ou une deuxième paire de gants. Si les températures chutent, un skieur de rando peut souvent perdre ses peaux... dedans elles restent chaudes et cela a pour résultat qu'elles adhèrent mieux.

Sous la manche gauche on trouve un petit espace de rangement idéal pour un skipas. Dans celui-ci, un mouchoir pour nettoyer ses lunettes de ski. Faites-bien attention de ne pas perdre votre skipas. Pour finir on trouvera également une poche au niveau de la poitrine pour ranger les GSM et autre portefeuille.

Les manches sont pourvues de solides fermetures en velcro. Le veste est extrêmement confortable et assure une mobilité de mouvements exemplaire. Sous les bras de grandes fermetures éclair feront office de ventilation - surtout pendant la marche. On peut discuter des goûts et des couleurs mais en ce qui me concerne le vert me va bien.

Des observations? Vous ne trouverez de fixation pour attacher la veste à un porte-manteau ni à l'intérieur ni à l'extérieur. Un oubli peut-être? Mais par dessus tout: la veste est solide mais fine. Elle protège du vent et de la pluie, a des facultés respirantes évidentes mais offre peu de chaleur. Par grand froid je vous recommande un fleece ou un softshell en 2ème couche.

TNF Spineology Pant

Le Spineology Pant est également fabriqué à partir de Gore-Tex Pro Shell® 3 couches. Le modèle est wide-cut. Pas directement mon style mais dans le monde des snowboarders et des freeriders on ne voit plus que ça. Au contraire du Enzo Pant ce pantalon est un peu plus lourd mais aussi plus chaud par la force des choses. Un sous-vêtement en laine de mérino suffira amplement même si les températures descendent extrêmement bas. Pour le freeride ou le snowboard il s'agit du pantalon idéal. Pour le ski de rando je le trouve personnellement un peu trop lourd.

Le pantalon dispose des poches nécessaires. Deux derrière. Deux grandes à l'avant et deux au dessus avec fermeture éclair. J'utilise celles-ci pour placer mon arva. Tout comme la veste le pantalon dispose des canaux de ventilation. Sous les jambes des guêtres intégrées empêchent la neige de remonter dans les chaussures de ski.

Vu que j'avais constamment un sac sur le dos le pantalon a eu une fâcheuse tendance à descendre. Je préfère les pantalons à bretelle ou les salopettes. Ce modèle dispose des boucles nécessaires mais aucune bretelle n'est livrée avec. Heureusement j'en avais une paire à la maison d'un autre pantalon TNF... Elles se sont adaptées sans problème.

Comme pour la Enzo Jacket le pantalon intègre le système RECCO. C'est un disque rayonnant qui est porté par les pratiquants de sport d'hiver sur leur vêtements, casque ou chaussures. Un émetteur RECCO permet aux services de secours de détecter les signaux réfléchis par le disque. Mais pour ceux qui s'adonnent au hors-piste ce n'est pas du tout suffisant. Faites-en sorte de toujours emporter avec vous au moins un arva, une pelle et une sonde... et idéalement un sac à dos ABS.

Conclusions

Par la force des choses on a affaire à deux magnifiques produits. Cela fait bien longtemps que les vrais grandes marques ne commercialisent plus rien de mauvais. Dommage que je n'ai pas pu tester la Enzo Jacket avec son équivalent en pantalon. Lors d'un achat je m'oriente le plus souvent vers des vêtements multi-activités. En d'autres termes, en hiver, je recherche du matériel avec lequel je peux et skier, et freerider, et faire du ski de rando... La Enzo Jacket répond parfaitement à l'objectif. Le Spineology Pant est un excellent pantalon pour le snowboard ou le freeride... mais personnellement je l'ai trouvé un peu limité.

Peter

Toutes les informations sur le ski de rando, le ski-alpinisme et le freeride sont disponibles sur:
www.toerski.be
www.facebook.com/toerski.be

Fiche technique:

  • Matériau: Gore-tex Pro Shell®
  • Tailles: S – M – L – XL
  • Réflecteur de secours pour avalanche Recco
  • Imperméable, résistant au vent et respirant
  • Prix public conseillé: 450 Euro (Enzo Jacket), 380 Euro (Spineology Pant)
  • Info: www.thenorthface.com

Vous devez être enregistré pour laisser un commentaire

S'inscrire



Les archives des articles 

Photos 

Actualité 
Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Compétition Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Le dernier Championnat de Belgique de bloc 2015 a vu le sacre de Simon Lorenzi et Chloé Caulier. Devant une assistance clairsemée de par la proximité des vacances, les deux grimpeurs ont affirmé leur supériorité avec beaucoup d'aisance.

7 janvier 2016,

Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

Escalade en salle Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

A Leuven, une ère s'est achevée ce 30 décembre 2015. la salle d'escalade Hungaria y a définitivement fermé ses portes. D'aucuns diront que c'est tout un pan de l'histoire de l'escalade belge qui se termine. Quel futur pour les grimpeurs locaux?

4 janvier 2016,