Guide matériel
>
Articles 
Testé pour vous cet été: le mousqueton Magnetron Gridlock et la frontale Revolt

Testé pour vous cet été: le mousqueton Magnetron Gridlock et la frontale Revolt

Deux nouveautés Black Diamond

21 septembre 2013, 

Black Diamond, la célèbre marque américaine de matériel outdoor, est connue depuis longtemps pour la qualité de ses produits au design épuré. Cet été, c’est avec un grand plaisir que j’ai eu l’occasion de tester pour Belclimb deux nouveautés au travers de plusieurs petits séjours de grimpe : le mousqueton Black Diamond Magnetron Gridlock au concept de verrouillage magnétique innovant et la lampe frontale Black Diamond Revolt rechargeable, étonnamment polyvalente. Testés cet été sur nos rochers belges, sur les falaises de Berdorf et du Frankenjura, sur le site de bloc suédois de Kjugekull ou dans la ville et sur le mur d’escalade extérieur de Copenhague, voici une brève présentation de ces deux produits ainsi que mes premières impressions.

Mousqueton Black Diamond Magnetron Gridlock

Le concept Magnetron développé par Black Diamond et qui caractérise ce mousqueton consiste en un verrouillage automatique magnétique grâce à deux petits bras aimantés placés sur le doigt du mousqueton et un insert en acier dans le bec Keylock du mousqueton. Grâce à cette technologie, Black Diamond a ainsi conçu un mousqueton qui combine la sécurité maximale d’un mousqueton à verrouillage automatique à la facilité d’utilisation d’un mousqueton simple puisque ce mousqueton est aisément manipulable d’une seule main (droite ou gauche). La liste des points forts de ce mousqueton n’est cependant pas terminée puisque, outre le concept Magnetron, ce mousqueton est également caractérisé par un bec Keylock qui évite tout accroc du mousqueton, et une géométrie Gridlock réduisant les risques de sollicitations transversales engendrées par un mauvais positionnement du mousqueton sur le pontet du baudrier. Grâce à ces différentes caractéristiques, le mousqueton Black Diamond Magnetron Gricklock est un mousqueton optimisé pour l’assurage.

Sa facilité d’utilisation grâce au concept Magnetron couplé à l’ergonomie globale du mousqueton est étonnante.

J’ai pu apprécier les qualités de ce mousqueton au cours d’une utilisation intensive, tant sur nos rochers belges que sur les falaises du Frankenjura, de Berdorf ou encore sur le mur d’escalade extérieur de la ville de Copenhague. Sa facilité d’utilisation grâce au concept Magnetron couplé à l’ergonomie globale du mousqueton est étonnante. Adepte des mousquetons automatiques classiques dont le déverrouillage nécessite souvent une stratégie élaborée et une grande dextérité, j’ai été conquis par le concept Magnetron qui n’offre que des avantages. Je craignais que le système ne soit fragile et ne s’encrasse rapidement, en particulier sur les falaises de grès de Berdorf, mais il n’en est rien : le système de verrouillage semble suffisamment hermétique à la poussière et robuste.

Le concept Gridlock, certes très efficace et sécurisant, rend le positionnement du mousqueton sur le pontet du baudrier parfois laborieux et destine principalement le mousqueton à une fonction d’assurage. Pour les grimpeurs souhaitant un mousqueton plus polyvalent, Black Diamond a également équipé de la technologie Magnetron un mousqueton de forme classique : le Black Diamond Magnetron Rocklock qui permet de profiter du verrouillage magnétique dans de nombreuses situations comme pour confectionner un relais dans une grande voie. Au-delà de l’assurage, la facilité d’ouverture du mousqueton d’une seule main est également très appréciable lorsque le mousqueton est fixé au bout d’une longe et qu’il s’agit de se vacher rapidement à un relais, les bras un peu daubés par l’effort.

Lampe frontale Black Diamond Revolt

La lampe frontale Revolt de Black Diamond est la lampe frontale polyvalente par excellence. Cette principale qualité lui est conférée par une série de caractéristiques que Black Diamond a su combiner afin de créer cette lampe frontale innovante.

Energie. Tout d’abord, cette lampe frontale est capable de fonctionner soit avec des piles rechargeables qui se rechargent au moyen d’un simple cordon USB soit avec des piles classiques (3 piles de type AAA). Ceci constitue une évolution majeure dans le domaine des lampes frontales et, personnellement, j’ai toujours rêvé de voir tous mes appareils électriques de voyage (appareil photo, GSM, etc.) équipés d’une telle technologie. Pourquoi ? Tout simplement car en voyage, cette caractéristique offre beaucoup de liberté. En me remémorant certains souvenirs de la traversée de la Corse par le GR20, il est en effet parfois plus facile d’acheter (ou troquer) une pile sur son chemin que de trouver une prise de courant près de laquelle stationner quelques heures. En outre, les batteries « intégrées » de certains appareils ont parfois une durée de vie limitée et sont difficilement remplaçables. La recharge des piles grâce au cordon USB permet de recharger la lampe sur un ordinateur, sur l’allume-cigare d’une voiture, moyennant l’achat d’un petit adaptateur ou encore un chargeur solaire : une lampe idéale pour les voyages et les expéditions ! La lampe est également équipée d’un témoin lumineux qui permet de surveiller l’état de charge des piles. A ce propos, j’ai été surpris par l’autonomie des piles rechargeables : j’ai pu sans problème utiliser la lampe durant tout un week-end dans le Frankenjura ou encore sur le site de bloc de Kjugekull (photos) avec une utilisation normale (le soir pour ranger le matériel d’escalade et rejoindre le camp, pour cuisiner et passer la soirée en bivouac ou encore pour la lecture du topo le soir dans la tente). Notons que les performances de la lampe en termes d’autonomie et de portée lors d’une utilisation avec des piles classiques sont encore supérieures à celles offertes par les piles rechargeables. Pour une utilisation prolongée à pleine puissance comme lors d’une course en montagne de plusieurs jours, il peut être intéressant de prendre 3 piles AAA neuves en plus des trois piles rechargeables chargées complètement.

La recharge des piles grâce au cordon USB permet la charge sur un ordinateur, sur l’allume-cigare d’une voiture ou encore un chargeur solaire.

Polyvalence. La polyvalence de cette lampe est également due à son intensité réglable : contrairement aux lampes frontales classiques qui offrent souvent 2 ou 3 niveaux d’intensité, celle-ci permet un réglage en continu entre le mode « proximité » et le mode « longue portée ». Cette caractéristique permet d’optimiser l’autonomie des piles : un éclairage faible pour le bivouac ou un éclairage intense et puissant pour une dernière voie d’escalade à la nuit tombante, une sortie en course à pied hivernale ou la descente d’une grande voie en rappel ou par un sentier acrobatique. La lampe frontale offre également un mode vision nocturne rouge et un mode clignotant. Tous ces réglages sont opérés depuis un seul et unique bouton, ce qui nécessite une rapide lecture du mode d’emploi. Je ne suis habituellement pas un adepte des produits « tout-en-un » qui, par définition, offrent une large gamme d’utilisation mais ne sont pas aussi performants que les produits spécifiques. Cette lampe frontale se défend néanmoins très bien de ce point de vue et sera particulièrement appréciée par les adeptes de l’ultra-light qui souhaitent n’emporter qu’une seule lampe en voyage. Dans mon cas, j’ai par exemple utilisé exclusivement cette lampe lors d’un voyage qui combinait un city-trip à Copenhague (idéal pour se déplacer à vélo de nuit) et quelques jours de grimpe sur le site de bloc de Kjugekull en Suède, avec nuits en bivouac et escalade de nuit afin de profiter de la fraîcheur lors des fortes chaleurs du mois de juillet.

Ergonomie. Enfin, toutes ces caractéristiques sont réunies dans un petit boitier très compact, léger (97 grammes), solide et hermétique ce qui permet d’emporter la lampe frontale partout dans toutes les conditions. Son faible poids et sa large bande élastique rendent la lampe frontale très stable lors des activités intenses comme la course à pied. La lampe ne montre aucun signe de faiblesse après avoir voyagé dans mon sac d’escalade tout l’été.

Ces deux produits Black Diamond raviront en particulier les grimpeurs adeptes des concepts innovants et qui apprécient le matériel de qualité, design, pratique et polyvalent !

Matthieu

 

Fiche technique

Magnetron Gridlock

  • Poids: 78 grammes
  • Ouverture du doigt: 21 mm
  • Prix public conseillé: 32,99 Euro

Revolt

  • Poids (avec piles): 97 grammes
  • Couleur: Metallic Citron
  • Lumens: 110
  • Type de LED: 1 Led TriplePower, 2 Leds SinglePower blanches et 2 Leds SinglePower rouges
  • Distance: [Alkaline] 70 m (TriplePower LED); 9 m (SinglePower LEDs) - [NiMH] 66 m (TriplePower LED); 8 m (SinglePower LEDs)
  • Lampe fournie avec trois piles AAA rechargables, trois piles alcalines AAA et un câble USB
  • Prix public conseillé: 69,90 Euro

Info: http://eu.blackdiamondequipment.com


Vous devez être enregistré pour laisser un commentaire

S'inscrire


23-09-13
Een proberen om op ne moeilijke relais aan te komen en dan met 1 hand (met uw andere hebt ge dat kleine pokkegreepje vast!) carabiner in de relais en mastworp er in. Gaat niet.


Les archives des articles 

Photos 

Actualité 
Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Compétition Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Le dernier Championnat de Belgique de bloc 2015 a vu le sacre de Simon Lorenzi et Chloé Caulier. Devant une assistance clairsemée de par la proximité des vacances, les deux grimpeurs ont affirmé leur supériorité avec beaucoup d'aisance.

7 janvier 2016,

Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

Escalade en salle Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

A Leuven, une ère s'est achevée ce 30 décembre 2015. la salle d'escalade Hungaria y a définitivement fermé ses portes. D'aucuns diront que c'est tout un pan de l'histoire de l'escalade belge qui se termine. Quel futur pour les grimpeurs locaux?

4 janvier 2016,