Guide matériel
>
Articles 
Mammut Smart

Mammut Smart

Exotique, innovatif ou tout simplement ingénieux?

18 juin 2009, 

Dans la catégorie des appareils d'assurage pour corde à simple, les tubes et les auto-bloquants font la loi depuis quelques temps. La marque Wild Country fut la première à étudier une solution transitoire, suivi de près par d'autres fabricants.

Le Smart de Mammut en fait partie. Un tube avec une "trompe" qui par sa forme se (b)loque à l'apparition d'une charge en provenance du grimpeur. Pas mal de discussions sur le web décrivent cet appareil comme fantastique et fonctionnant à merveille. Un remplaçant du grigri meilleur marché et plus léger? Une question que j'ai pu me poser.

Le Smart n'est pas un auto-bloquant. Par conséquent, il ne peut pas être comparé à un grigri. Ceux qui connaissent l'usage d'un grigri et de ses limites penseront vite qu'au niveau sécurité le Smart est plutôt "léger" de par son côté non auto-bloquant. En Anglais, “locking” n'est pas la même chose que “blocking”.

En moulinette

Le premier test de l'appareil a été effectué en moulinette à la salle Klimax. Un petit film disponible sur le web montre comment bien assurer avec l'appareil. J'avais moi-même bien consulté le mode d'emploi à la maison, mais j'ai tout de même réussi à m'emmêler les pinceaux la première fois. Problème, je n'avais pas passé le mousqueton DANS l'appareil mais bien en dessous. En ce qui concerne le côté “Locking”, j'avoue que ce n'était pas très futé. Par conséquent, bien regarder et placer la corde correctement dans le mousqueton est primordial. Après cette petite correction, cela a été relativement fluide. Avaler la corde s'est passé sans accro. L'appareil se pince/bloque immédiatement lorsque le grimpeur se pend sur la corde ou en cas de chute. La corde se place logiquement au dessus du levier lors de l'avalage. Bref, avaler de la corde fonctionne parfaitement.
L'appareil pince immédiatement la corde et reste bloqué aussi longtemps que le grimpeur est pendu. Descendre est une autre paire de manches. Au plus le grimpeur est lourd, au plus de force ascendante vous devrez appliquer sur le levier. Bouger le levier de son axe implique une force assez importante. Et dès que le grimpeur a dépassé les 80 kg je dois avouer que j'ai dû y mettre pas mal d'énergie. Trop pour être précis… De fait, plus le diamètre de la corde est faible, plus la corde est souple, plus difficile sera la gestion de la corde à la descente.

En tête

Lorsque j'ai utilisé le Smart à Klimax II, mon premier de cordée a commencé à suer des gouttes d'eau. Il n'a pas tout de suite eu confiance en l'engin. A tort lorsqu'il chuta à la moitié de la voie. L'appareil s'est pincé/bloqué instantanément et je n'ai éprouvé aucune difficulté à faire fonctionner le mécanisme de blocage/pression. Certains forums mentionnaient le défilement dynamique d'un mètre de corde lors des chutes de premier de cordée. Je ne l'ai jamais constaté. Idem pour les 10 centimètres mentionnés sur d'autres sites. Des tests répétés m'ont prouvé que le mousqueton "figeait" immédiatement la corde dans l'appareil, tellement vite qu'il n'était même question de chute dynamique. Au contraire d'un tube vous ne pouvez donc pas laisser échapper de corde.

La délivrance de corde est ardue et vous devez même tirer la poignée vers l'avant. Personnellement, je ne trouve pas ça idéal au niveau sécurité, mais je ne vois pas d'autres manières de délivrer de la corde de façon fluide. Pour cela vous devrez procéder petit morceau de corde par petit morceau en fixant constamment le brin de freinage, tout au moins si vous désirez être safe. Si je devais comparer avec un grigri, la méthode “Gaswerk” permet la délivrance de corde de façon beaucoup plus facile et fluide et est 100% sécurisante si elle est bien réalisée.
Pour assurer une chute dynamiquement vous devez donc bouger de votre position jusqu'au mur.

Les différents tests du Smart que j'ai pu réaliser tant à Klimax I que Klimax II m'ont permis de conclure qu'essayer l'appareil en falaise n'était pas nécessaire.

Conclusion

Je pense que le Mammut Smart est en soi un concept ingénieux. Il est très léger, fluide à utiliser lorsqu'on avale la corde se (b)loque quand des forces agissent dessus. Au contraire d'un tube vous ne devrez donc pas constamment le fixer avec angoisse.
Cela reste néanmoins un appareil qui gravite sur la frontière entre appareils d'assurance dynamique sans bloquant et appareils d'assurance statique auto-bloquants. De même certains forums parlent d'assurance dynamique; je ne l'ai moi-même pas ressentie. Donner de la corde en moulinette me semble par contre un peu trop dur.
Lors de l'assurance en tête, l'engin se pince/bloque très vite ce qui implique que comme pour un auto-bloquant vous devrez accompagner la chute du grimpeur en bougeant avec lui. Donner rapidement de la corde n'est pas si simple qu'il paraît mais est possible pour un grand panel de diamètre de corde.
A la vue du film je pense qu'il est plus safe d'assurer comme avec un tube, c'est-à-dire toujours les deux mains qui agrippent le brin de corde et pas qui le laisse filer. Je ne ferais d'ailleurs pas à 100% confiance au système de pince/blocage. Conserver toujours un main sur le brin de corde!

Rudi

Fiche technique

Mode d'emploi En différentes langues, bonnes illustrations +++
Prix 25 €: meilleur marchéqu'un grigri, un peu plus cher qu'un tube +
Diamètre de corde 8.9 – 10.5 mm: adapté pour un grand calibre de diamètre de corde +++
Poids 82 grammes. Très léger! +++
Facilité d'utilisation à avaler la corde en moulinette Fluide +++
Facilité d'utilisation à donner de la corde en moulinette Demande un peu trop de force pour anihiler les effets bloquants 0
Facilité d'utilisation à donner de la corde en tête Demande beaucoup de pratique et génère un certain risque +
Facilité d'utilisation lors de chute en tête Se pince/bloque rapidement, impose donc une chute de type dynamique ++

Info: www.mammut.com


Vous devez être enregistré pour laisser un commentaire

S'inscrire


20-06-09
lijkt eigenlijk gewoon op een variant van de single rope Controller van Wild Country of de
Yo-Yo van Camp


Les archives des articles 

Photos 

Actualité 
Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Compétition Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Le dernier Championnat de Belgique de bloc 2015 a vu le sacre de Simon Lorenzi et Chloé Caulier. Devant une assistance clairsemée de par la proximité des vacances, les deux grimpeurs ont affirmé leur supériorité avec beaucoup d'aisance.

7 janvier 2016,

Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

Escalade en salle Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

A Leuven, une ère s'est achevée ce 30 décembre 2015. la salle d'escalade Hungaria y a définitivement fermé ses portes. D'aucuns diront que c'est tout un pan de l'histoire de l'escalade belge qui se termine. Quel futur pour les grimpeurs locaux?

4 janvier 2016,