Guide matériel
>
Articles 

Les vêtements

10 janvier 2000, 

Depuis quelques années, la pratique de l'escalade et de l'alpinisme a vécu une petite révolution. Révolution dans tous les sens du terme.

D'aucuns nous diront qu'elle se passe tous les jours, à la moindre sortie de matériel nous offrant sa petite nouveauté technico-gadgétique.

Nous, nous parlons de changements dans les perspectives, comme peuvent l'être l'enchaînement d'un 8c+ à vue ou encore la traversée des Alpes à pied, du Sud au Nord et d'Est en Ouest.

States forever?

Encore une fois, ce sont les Ricains qui nous les ont amenés. Nous disons encore parce qu'à bien des niveaux, sauf peut-être à celui du matériel technique, c'est bien de chez eux que viennent la plupart des innovations marquantes.

Les plus chevronnés d'entre nous se souviendront des débardeurs Marcel et autres falzards roses moulants. Aujourd'hui nous allons vous parler de la mode climbing wear, celle qui habille vos séances d'escalade ou vos sorties alpines. Bref, une petite idée sur ce qui se trouve sur le grand marché de l'Internet.

Malheureusement pour les unilingues en mal d'Anglais, c'est toujours de l'Ouest que nous viennent les avancées en matière de vêtements et au niveau d'Internet, c'est pareil. Ne pensez pas trouver un site convenable en Français, c'est comme enchaîner un 8a avec des moufles?

Peu freinés par cette terrible déception, nous vous avons tout de même concocté quelques lignes sur les sites Internet dont nous pensons qu'ils sont la référence en matière de climbing wear. Ils sont beaux, ils sont chauds et sont délibérément limités à sept. Sept nous semblait effectivement être suffisant pour combler une large palette de choix. De quoi faire rêver les plus bronzés d'entre nous.

Encore une chose : par souci toujours croissant de faire triompher la vérité, nous avons décidé de vous laissez seul juge de la qualité des vêtements et de leur prix. Il va de soi que seule une analyse personnelle et exhaustive de chaque produit peut amener à sélectionner la part de vrai dans tout cet amas de tissu aussi respirant qu'hypoallergénique.

Nos coups de c?ur

 

S7

Ben Moon s'offrirait-il là une retraite en or ou aurait-il simplement besoin d'argent pour s'acheter sa nouvelle Subaru Impreza ? Pour ceux qu'il ne le saurait pas, cet attachant grimpeur d'Outre-Manche a ouvert sa propre boîte pour nous offrir quelques crux dont il a le secret.

A noter le bonnet S7, dans le plus pur style underground ainsi que deux-trois photos du maître quand vous serez prêts à être aussi fort que lui. Cependant, quoi qu'il en soit, ne nous demandez pas d'où vient le nom de la marque S7, on ne le sait pas.

www.s7uk.com

Pusher

La marque qui pousse? aux States. Pusher, c'est aussi la marque de Chris Sharma. De toute façon, il est tellement sponsorisé qu'on se demande s'il ne porte pas les petites laines tricotées par sa maman.

Pour info, Pusher développe aussi sa propre marque de prises d'escalade ainsi qu'une multitude de collaborations avec S7 (tiens tiens?) et Cordless. C'est ainsi que les pantalons vendus sur le site sont des S7, ainsi que les prises. Pour le reste, nous n'avons pas cherché plus loin?

Pour ceux qui aiment les vidéos, il ne faut pas les oublier. A trouver dans la rubrique " médias ".

www.pusher.com

Cordless

Cordless, pas possible d'y échapper. Pour s'amuser, on a été jeté un coup d'?il sur la liste des grimpeurs sponsorisés et elle remplirait facilement un T-shirt?

Quelques inévitables : crash-pad, sac en plus de toute la gamme de vêtements déclinées sous la forme de T-shirt, sweat et hats. Malheureusement pas de shorts, ni de pantalons?

www.cordlessclimbing.com

Cloudveil

Marque quasi inconnue sur notre continent, elle vaut tout de même le coup d'un détour pour ceux qui projète de passer leur vacances en altitude? Quelques ensembles polar, veste et pantalon à bandoulières nous rassurent sur le panel de choix de la marque. Les casquettes, quant à elles, c'est pour faire joli?

www.cloudveil.com

Prana

Avec Prana, on passe à la vitesse supérieure. Pionnière en matière et Dieu seul sait comme les Américains aiment les pionniers, Prana s'est taillé au fil des ans une réputation de qualité et d'expérience. Tant bien même que ce fut une des premières marques à s'expatrier sur le vieux continent.

Résultat, pas des moindres. Des collections annuelles renouvelées et choisies. Des accessoires en veux-tu en voilà, ainsi qu'une section yoga que vous visiterez car, à la rédaction, nous n'en avons pas eu la force?

www.prana.com

Patagonia

Pas de doutes, Patagonia offre de sérieuses garanties. Un peu voire beaucoup moins street que les précédentes, la marque propose un panel de choix tous sports confondus plus qu'hallucinant. De l'alpinisme jusqu'au ski en passant par la pêche, la revue des sports dits de montagne est vu et revue de long en la large. C'est tout ce qu'on attend d'une marque comme celle-là.

www.patagonia.com

The North Face

Pour The North Face, pareil. Un choix et une qualité exemplaire. N'en déplaise à certains qui diront qu'il s'agit d'une marque dinosaure, elle reste tout de même une des leaders incontestables et incontestés de notre classement.

Fortement orientée vers l'alpinisme mais restant tout de même ancrée dans le milieu de l'escalade, on devine tout de suite que revêtir un vêtement North Face vous submerge de bonheur et vous offre la plénitude à laquelle nous aspirons tous? A méditer

www.thenorthface.com

Encore quelques liens

 


Vous devez être enregistré pour laisser un commentaire

S'inscrire



Les archives des articles 

Actualité 
Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Compétition Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Le dernier Championnat de Belgique de bloc 2015 a vu le sacre de Simon Lorenzi et Chloé Caulier. Devant une assistance clairsemée de par la proximité des vacances, les deux grimpeurs ont affirmé leur supériorité avec beaucoup d'aisance.

7 janvier 2016,

Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

Escalade en salle Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

A Leuven, une ère s'est achevée ce 30 décembre 2015. la salle d'escalade Hungaria y a définitivement fermé ses portes. D'aucuns diront que c'est tout un pan de l'histoire de l'escalade belge qui se termine. Quel futur pour les grimpeurs locaux?

4 janvier 2016,