Falaise
>
Articles 

La Demande

LA classique du Verdon

3 janvier 2007, 

La DemandeMai 2006. Il y a trop de neige à Chamonix. Nous recherchons de meilleures conditions pour grimper.

Départ vers le sud. Après un arrêt au Mont Aiguille (deux jours, deux voies : Gémaux et Etudiants) nous arrivons à La Palud. Je propose "La Demande". Mes co-équipiers sont enthousiastes.

Obectif de demain : La Demande

C'est notre objectif, nous sommes tous d'accord. Le temps est beau (+/-). Nous sommes en forme (+/-) ... Il n'y a rien qui justifie qu'on fasse autre chose avant. Demain, c'est "La Demande". Au camping les soirées sont très fraîches. Nous sommes fin mai 2006. Parfois même il pleut alors que nous allions prendre le repas du soir sous la tonelle du camping.

 

Les tunnels

Pour l'accès par le bas, il faut garer la voiture au "Couloir Sansom" ... et prendre le chemin des gorges qui mène aux tunnels. Avant le troisième tunnel, prendre les échelles qui permettent de contourner le rocher.

Les tunnels

Le départ de la voie

Sur le sentier "Martel", au pied des gorges, la Demande est visible dans son ensemble. Je montre la voie à mes co-équipiers. Et nous devons remonter le chemin pour accéder au départ.

Longueurs 1, 2 et 3

Le départ est au-dessus d'une petite crête située évidemment au pied de la fissure géante. On ne saurait la louper. C'est la première voie du Verdon que l'on peut retrouver d'un seul coup d'oeil. Elle a été ouvert en 1968 par Coquengnot et Guillot. C'était certainement de sacrés champions ! Félicitations les gars et Merci !

Echauffement

Longueurs 4, 5 et 6

Le ciel change d'aspect rapidemment. La descente en cas de pluie est possible mais difficile. Malgré tout, nous restons confiants. En fait nous ne nous posons pas la question. En tous cas personne ne la pose ouvertement.

Longueur 5 : 6a en coincements et "dulfer"
Une légère traversée ascendante pour quitter le relais conduit à des buis solides que l'on utilise allègrement.

Longueur 6 : 5c
Il est parfois silencieux mais ne cherchez pas, si Jacques ne parle pas, c'est qu'il n'a rien à dire ... rien d'autre !

Longueurs 7, 8, 9, 10 et 11

Longueur 7 : Le vif du sujet avant la lettre
Une très belle longueur. Profitez-en bien !

Le vif du sujet avant la lettre

Longueur 8 : C'est la longueur qui évite la fissure.
Attention ! Au-dessus du relais, tout droit dans la fissure principale, il y a un piton perdu (avec une cordelle). Mais ce n'est pas l'itinéraire "officiel". Une petite traversée à droite conduit à une autre fissure. Ce joli passage est assez dévers et "à bras". Un ancien friend coincé y séjourne depuis plusieurs années. Le relais (photo ci-dessous) est placé dans une vasque confortable.

Longueur 9 : "Transition en 5b"
Un petit intermède avant de rentrer dans le coeur de la fissure mangeuse d'hommes. Ce relais sera aussi le dernier un peu confortable.

Transition en 5b

Longueur 10 : "C'est un grand cru (ou crux)"
Un vrai 6a accentué par un éloignement marqué des "spits" et à certains moments, l'impossibilité de "poser" des coinceurs valables. Parfois en "écart", parfois en "oppo". Là aussi il faut faire un choix. Gardez confiance ! La beauté de la voie s'offre à celui qui sait l'apprécier.

Longueur 11 : "Les difficultés, c'est pas fini !"
L'engagement continue. En quittant le relais, on comprend tout de suite le problème. On peut ajouter un petit friend car les points sont espacés.

Les difficultés, c'est pas fini

Longueurs 12 et 13 ... 5c

Moitié dalle, moitié fissure, des arbres et du rochers, choisir et décider, c'est bien là toute l'histoire de "la Demande" et de l'escalade en général. L'escalade est une question de choix ou un choix de questionnement. Sur nous-mêmes, sur notre vie et sur le sens qu'on veut lui donner. Ne jamais avoir peur mais rechercher les situations où ce droit est acquis.

La sortie

Si vous vous promenez sur le sommet de la falaise, vous trouverez facilement la sortie de "la Demande" (même si vous n'avez jamais fait la voie). En effet, un TRES grand cairn a été édifié à cet endroit.

Un cairn au sommet

Plus discrète, la plaque en céramique marquée du nom de la voie est "sikatée" sur le rocher. Certains ont essayé de l?emmener « en souvenir » mais celle-ci s'est brisée. C'est tout ce que ces vandales ont réussi à faire? Dommage pour la plaque mais il fallait s?y attendre.

La Demande

La photo du sommet

Une photo de l'équipe au sommet. Pour Fred et Jacques (père et fils) pour qui c'était la première fois, on peut lire sur leurs visages une certaine satisfaction (de gauche à droite: Xavier Bonjean (moi-même) accompagné de Jacques et Fred Douchamps).

L'équipe

Tout c'est bien passé dans la voie. Au sommet, nous avons le sentiment du "devoir accompli" qui va de pair avec notre joie. Pour moi aussi, même si c'était la troisième fois que je faisais cette voie. La première fois, c'était avec mon ami Jean-Michel en 1980.

Topos

  • "Grimper au Verdon", Bernard Gorgeon, Juillet 2000.
  • "Lei lagramusas", le club d'escalade du Verdon, associé au magasin/resto Le Perroquet vert, prépare un nouveau topo. Disponible depuis décembre 2006: www.leilagramusas.fr

Xavier Bonjean
http://grimper.skynetblogs.be/

 


Vous devez être enregistré pour laisser un commentaire

S'inscrire



Les archives des articles 

Actualité 
Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Compétition Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Le dernier Championnat de Belgique de bloc 2015 a vu le sacre de Simon Lorenzi et Chloé Caulier. Devant une assistance clairsemée de par la proximité des vacances, les deux grimpeurs ont affirmé leur supériorité avec beaucoup d'aisance.

7 janvier 2016,

Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

Escalade en salle Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

A Leuven, une ère s'est achevée ce 30 décembre 2015. la salle d'escalade Hungaria y a définitivement fermé ses portes. D'aucuns diront que c'est tout un pan de l'histoire de l'escalade belge qui se termine. Quel futur pour les grimpeurs locaux?

4 janvier 2016,