Falaise
>
Articles 

Gorges du Loup

Compte rendu d'un séjour

26 janvier 2004, 

Congé de Toussaint 2003, Benjamin Fallet, Florian Castagne et Jérôme De Boeck prévoient d'aller grimper à Baumes-les-dames. Récit de leur escapade du 25 octobre au 2 novembre.

Vendredi matin les prévisions météo annoncent des températures hivernales dans la région dijonaise. Changement de plan donc, vendredi soir direction les Gorges du Loup, falaise du sud-est de la France à une heure de Nice où nous disposons d'une maison. Le choix s'avère judicieux vu la météo à venir.

Benjamin dans CascadeSamedi, 1200 bornes, 12 heures de route, on peut dire que Ben a bien géré ça vu qu'il était le seul conducteur. On arrive vers 8 heures, on s'installe et dans un élan de motivation, on part à Pupuce Surplomb vers 10h. Il n'y a pas une seconde à perdre pour montrer ce paradis du 8 (22 voies dans le huit sur 24 dans la partie principale du rocher...) à Ben et Florian qui n'étaient jamais venus au contraire de Jérôme de passage cet été pour enchaîner déversé satanique (8a+) ainsi que sika (8a).
Le secteur a une inclinaison entre 25 et 60 degrés et est truffé de colonnettes. Revers de la médaille de nombreuses voies sont taillées mais nous ne nous y attarderons pas. Info à retenir: les voies de ce secteur sont surtout des voies de résistance.

Dimanche, temps froid et nuageux, on retourne à Pupuce Surplomb où nous attend un local. Echauffement difficile dans les 3 magnifiques voies de niveau 6. Pas le temps de dire ouf qu'une première croix tombe déjà pour Jérôme qui enchaîne Qoussaï (8a+) pendant que Florian fait un 7b à vue et que Ben s'attaque à une des lignes majeure de la région: déversé satanique (8a+).
La température baisse de plus en plus. Ben tape un essai dans Qoussaï et Florian enchaîne un 7c avant qu'on ne rentre le moral un peut miné par ce temps. Constatations du premier jour: les pinces c'est pas le truc de Ben qui a déjà les mains totalement broutées! Mais on a tous bien apprécié ce style.

Jurassik Park: plein de colonettes

Lundi, direction Jurassik Park autre secteur des gorges moins déversant sur les premiers mètres mais qui se termine par un toit à 60 degrés sur 6 ou 7 mètres avec plein de colonnettes.
Chacun essaie Diplodocus (8a) et seul Jérôme s'acharne dedans mais n'enchaîne que la première section en 7b+ tandis que Ben enchaîne un autre 7b+ au premier essai que Florian fait aussi flash.
En repartant, on a droit à la pluie et un brouillard très épais tant et si bien que les plaques 06 se mettent à rouler à du 20 km/h. Qui a dit que les 06 roulaient comme des fous?

Jérome dans Kinematrix

Mardi, journée de repos, enfin presque puisque Jérôme et Florian vont se faire une séance de pan à la salle de Nice. Ben les observe perplexe.
Mercredi, retour à Pupuce sous un temps pourri mais moins froid. Jérôme et Florian vont s'échauffer dans Cascade (8a) pour repérer les méthodes tandis que Ben suit la voie de la raison et s'échauffe normalement et enchaîne la première partie de Déversé Satanique (7b).
Jérôme enchaîne Cascade au premier essai et s'attaque à Super Mecanik un autre 8a qu'il enchaîne en fin de journée pendant que Florian et Ben travaillent Cascade. Les derniers essais sont tapés dans le noir et on rentre, au sec pour une fois. 

Florian dans PrivilègeJeudi, grand beau (enfin)

Direction La Turbie, secteur Jacob juste au dessus de Monaco. La marche d'approche est magnifique, on peut voir à 100 km à la ronde, on est juste à coté de l'observatoire de Nice. Le secteur Jacob est assez impressionnant, la falaise est un léger dévers de sûrement 50m de haut toujours sur colonnettes et le pied de la falaise est sur une pente très raide qui se termine à Monaco même. Ben et Florian enchaînent tout deux un 7b au premier essai pendant que Jérôme s'attaque à Cours et larmes (8a) qui vaut 7b jusqu'à un crux très violent en haut de la voie qui la fait passer à 8a. Il l'enchaîne au deuxième essai tandis que Florian et Ben essaient Privilège, 8a également, du même registre que la précédente: une section très dure à la fin.
Le secteur hivernal par excellence!

Vendredi, journée repos forcée à cause du temps encore pire que les autre jours.
Samedi, dernier jour de grimpe retour à Pupuce où Ben et Florian ont la ferme intention d'enchaîner Cascade. C'est Florian qui enchaîne en premier suivi de Ben le malchanceux (plus 10 prises de pieds et de mains cassèrent pendant ses essais dans la voie)!
Jérôme se fait un petit plaisir en essayant Kinématrix le 9a local dans lequel il fait tous les mouv en environ une heure puis se lance dans Total Eclatch un 8c de 20 mouv où il bouge bien et il se le met en projet pour l'année prochaine. Ben réessaie Qoussaï et bouge très bien dedans aussi.

Florian dans Mekanik DésctructiveDimanche, retour sous un temps parfait pour grimper! On ne met que 11 heures pour rentrer, merci à Ben d'avoir conduit plus de 2500 km au total.
En résumé: deux 7b dont un à vue, un 7b+, un 7c et son deuxième 8a pour Florian.
Deux 7b, un 7b+, un 7c et son premier 8a hors Belgique depuis qu'il a recommencé à grimper pour Benjamin.
Un 7b+, trois 8a dont un au premier essai et un 8a+ pour Jérôme.
La pêche aux croix a été bonne et malgré le temps on a tous beaucoup apprécié ce style d'escalade sur colonnettes!

Jérôme De Boeck


Vous devez être enregistré pour laisser un commentaire

S'inscrire



Les archives des articles 

Actualité 
Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Compétition Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Le dernier Championnat de Belgique de bloc 2015 a vu le sacre de Simon Lorenzi et Chloé Caulier. Devant une assistance clairsemée de par la proximité des vacances, les deux grimpeurs ont affirmé leur supériorité avec beaucoup d'aisance.

7 janvier 2016,

Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

Escalade en salle Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

A Leuven, une ère s'est achevée ce 30 décembre 2015. la salle d'escalade Hungaria y a définitivement fermé ses portes. D'aucuns diront que c'est tout un pan de l'histoire de l'escalade belge qui se termine. Quel futur pour les grimpeurs locaux?

4 janvier 2016,