Compétition
>
Articles 

Worldcup Puurs

Que font les non finalistes?

27 avril 2004, 

Le club des méditerranéens

C?est l?histoire des indécis, des malchanceux, de tous ceux qui ont vu leurs espoirs s?évanouirent en demi-finale. Une histoire que chacun d?entre eux aurait voulu plus longue mais que le sort ou le manque de condition a stoppé net le temps d?une voie.

Sean Villanueva, commentateur du jour

Patxi Usobiaga, dribbleur fouIls furent très nombreux ce samedi à Puurs. D?aucuns ajouteront que c?est toujours le cas. Il n?y a bel et bien que huit finalistes par catégorie et au final qu?une seule gagnante et un seul gagnant par compétition. La plus affûtée, le plus fort, les deux personnes qui auront su profiter au mieux de l?intermède hivernal pour accroître encore plus leur niveau optimal.

66 recalés

Ces deux-là nous les connaissons, mais qu?en est-il des autres, les 66 autres précisément ? Qu?ont-ils fait ? Ont-ils noyé leur chagrin dans l?alcool ou ont-ils succombé aux crises de larmes conséquence de leur défaite ?

Ô surprise! Il n?en fut rien cette fois-ci. On peut même ajouter que les larmes furent mises de côté pour laisser la place aux scènes de joie et aux encouragements redoublés? Etonnant n?est-ce pas ? Quand on sait que ces demoiselles et messieurs travaillent quotidiennement pour savourer le plaisir d?une victoire en Coupe du Monde, voire d?une simple finale, il y a de quoi se poser des questions?

Comment est-ce possible, vous direz-vous ? Mais simplement sur un terrain de football. A l?initiative des Italiens et Espagnols, une trentaine de grimpeurs se regroupèrent le temps d?un match amical aux couleurs franchement internationales.

Michaël Fuselier, passeur infatigable

Les équipes en présence

D?un côté un groupe composé notamment des Italiens Christian Brenna, Bernardino Lagni, Luca Zardini, de l?Espagnol Patxi Usobiaga et du Français Michaël Fuselier. De l?autre, beaucoup de Belges parmi lesquels Nicolas Favresse, pas vraiment à son affaire, Johan Mus, excellent dribbleur et Jonathan Thomas, défenseur à ses heures. Avec eux, le Suisse Anthony Sapey pour ne citer que lui?

Verdict de la partie: 7-3 pour les Méditerranéens à la condition physique et à la technique irréprochables. Un entraîneur de foot s?y perdrait?
D?autant que certains nous ont gratifié de remarquables exploits comme les déboulés latéraux de Michaël Fuselier, qui n?eut rien à envier à la volée victorieuse de Christian Brenna fusillant Sean Villanueva, gardien adverse.
Le tout sous l??il averti de supportrices en plein échauffement pour la finale?

Allez ! Profitez des photos, ce n?est pas tous les jours que vous verrez des grimpeurs de 8c tâter du ballon rond !

Hubert

Maja Vidmar, spectatrice avertie


Vous devez être enregistré pour laisser un commentaire

S'inscrire



Les archives des articles 

Actualité 
Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Compétition Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Le dernier Championnat de Belgique de bloc 2015 a vu le sacre de Simon Lorenzi et Chloé Caulier. Devant une assistance clairsemée de par la proximité des vacances, les deux grimpeurs ont affirmé leur supériorité avec beaucoup d'aisance.

7 janvier 2016,

Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

Escalade en salle Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

A Leuven, une ère s'est achevée ce 30 décembre 2015. la salle d'escalade Hungaria y a définitivement fermé ses portes. D'aucuns diront que c'est tout un pan de l'histoire de l'escalade belge qui se termine. Quel futur pour les grimpeurs locaux?

4 janvier 2016,