Compétition
>
Articles 

Que faut-t-il aux compétitions belges pour attirer les grimpeurs et le public?

18 décembre 1999, 

Au vu des quatre premières étapes de la Coupe de Belgique, bien peu de choses finalement : une bonne organisation, un beau mur et une publicité préalable?

Tout ou presque s?y retrouvait ce 18 décembre à Braine-l?Alleud : une bonne organisation sous la houlette de Marc Baes et Johan Cardon (le duo de choc de la BCCC), un beau mur si pas le plus performant de Belgique, mais malheureusement pas de publicité !

Il est désolant de se déplacer sur une étape de compétition nationale et de ne trouver sur les bancs du public que quelques rares non-grimpeurs se déplaçant exprès pour la compétition.

Or, c?est là que le bât blesse. Nous assistons en Belgique à un engagement de bénévoles ou de personnes plus ou moins bien rémunérées qui dépensent leur énergie à faire vivoter un concept qui semble à première vue du tout cuit.

Vu de l?intérieur, on se dit : Ce n?est pas faute d?avoir essayé.

Vu sous l?angle d?un professionnel de la communication, on se dit que pour attirer les sponsors, il faut d?abord amener le public sur le lieu des manifestations, ce qui n?est absolument pas le cas, faute de moyens et/ou d?idées.

Pour ce qui est de la compétition proprement dite, la situation s?embourbe aussi. Sans accabler les grimpeurs qui étaient présents ni même les ouvreurs (Lionel Plomteux et Luc Delaye) qui firent un très bon travail, le spectacle ne fut jamais présent.

Malgré tout, nous avons pu assister à quelques combats d?anthologie qui font de l?escalade un sport si fameux.

C?est encore et toujours Nathalie Hanssens qui nous surprit le plus. Elle nous prouva qu?en compétition, il ne faut jamais abandonner sans se battre. Pour preuve, une première voie avec quelques mouvements d?ampleur qu?elle ne parvint à passer que grâce à sa continuité qui ne finira jamais de nous étonner. Décidément, elle a tout d?une grande?

Dans la catégorie reine, on soulignera la victoire de Jérôme Abraham le local, qui pulvérisa les deux voies sans trop se poser de questions. Derrière, à une dizaine d?encablures, on trouve Johan Mus et les perpétuels outsiders (Renaud Rossignol, Niki Rogiers et Tom Vandenberghe, ?).

Chapeau bas à Jean-Louis Wertz qui nous étonnera toujours par la constance de ses résultats.

Nous vous donnons tous rendez-vous le 22 janvier à la salle Top Rock pour une compet dont on espère qu?elle laissera des traces?

 


Vous devez être enregistré pour laisser un commentaire

S'inscrire



Les archives des articles 

Actualité 
Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Compétition Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Le dernier Championnat de Belgique de bloc 2015 a vu le sacre de Simon Lorenzi et Chloé Caulier. Devant une assistance clairsemée de par la proximité des vacances, les deux grimpeurs ont affirmé leur supériorité avec beaucoup d'aisance.

7 janvier 2016,

Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

Escalade en salle Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

A Leuven, une ère s'est achevée ce 30 décembre 2015. la salle d'escalade Hungaria y a définitivement fermé ses portes. D'aucuns diront que c'est tout un pan de l'histoire de l'escalade belge qui se termine. Quel futur pour les grimpeurs locaux?

4 janvier 2016,