Compétition
>
Articles 

Il en fallu de peu pour qu'elle n'ait pas lieu...

Goldfinger 2001

27 mars 2001, 

Andreas Bindhammer: The winner

Tels furent les mots prononcés par Tuur Ceuleers avant la remise des prix aux gagnants de cette seconde édition de Goldfinger. Lourds de sens, ils clôturaient une journée riche en rebondissements et forte d'espoirs en l'avenir.

Pour la petite histoire, la première de Goldfinger avait fait l'objet, comme toutes les nouvelles initiatives, d'un incroyable élan de solidarité et d'une débauche d'idées plus ou moins délirantes en provenance de l'organisation. Quelques jours après celle-ci, la descente sur terre fut plutôt rude : une belle compétition sur le plan sportif, mais difficile au niveau sponsors... Bref, comme d'habitude, un trou incommensurable dans les caisses!

Conséquence : 12 mois après, nouvelle édition de Goldfinger, mais seules la salle Klimax et avec elle, la section brabançonne de la Vlaamse Bergsport en Speleofederatie, ont signé pour un deuxième bail.

Faciles sont les comparaisons, mais en final, seul le résultat compte. Et c'est ce qui motiva l'équipe de Puurs: réunir une brochette de grimpeurs tout aussi bons les uns que les autres.

Chloé Minoret: 3ème sur le podium derrière l'intouchable Martina Cufar Ils se sont donnés le mot.

Vous pouvez en être certains, ces chers grimpeurs et grimpeuses se sont donnés le mot. Les plus forts du moment étaient présents ce samedi-là à Klimax et à regarder de plus près les prises qu'ils ont dû tenir, la persévérance était de rigueur.

Par contre, cette édition brilla par l'absence de toutes les têtes d'affiche de l'année passée dont les 3 premiers hommes et Muriel Sarkany. Mauvais calendrier ou mauvaises perspectives ont sûrement dû les décourager d'affronter une nouvelle fois les voies hyper-blocs peaufinées par l'équipe d'ouvreurs.

Difficiles, les voies n'étaient pourtant pas extrêmes. La preuve en est que le public eut droit à une série incalculable de à-vue et cela même, dans les finales cotées 8a+ pour les garçons et 7c+ pour les filles.A ce petit jeu-là, Martina Cufar ne laissa personne l'empêcher de remporter son deuxième titre consécutif. Surclassant littéralement ces adversaires, elle remplit à deux reprises cette petite formalité.

Par contre, du côté masculin, certains poussèrent le bouchon jusqu'à satiété. A coups de " je me repose sur des prises inexistantes " ou de " je souris pour la photo ", 2 des 15 engagés y allèrent de leur petite danse pour s'offrir ensemble un super-finale plutôt explosive.

Nicolas Favresse: Un champion de Belgique qui se frotte à l'international

Andreas Binhammer et Serik Kazbekov nous gratifièrent effectivement d'un dernier passage dans une voie côtée 8b que certains purent qualifier de Freyrienne...

Serik Kasbekov: Photo, s'il vous plaît...

Pour la petite histoire, c'est Andreas qui grimpa le plus haut en se laissant tomber véritablement asphyxié à cinq prises du sommet. Grâce à cette superbe performance, il essuya d'un revers de la main sa piètre prestation de l'année passée qui l'avait vu échouer à deux prises... du départ dans le désormais célèbre jeté à deux mains!

3 victoires pour un kilo d'or !

Bref, que du bon spectacle en définitive. En espérant que tous reviennent l'année prochaine et que l'espoir nous pousse à croire que Martina Cufar pourra s'offrir le kilo d'or tant convoité.

Hubert

 

 

 

Nathalie Hanssens: Jeune espoir Belge, Nathalie a encore de belles années devant elle.


Vous devez être enregistré pour laisser un commentaire

S'inscrire



Les archives des articles 

Actualité 
Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Compétition Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Le dernier Championnat de Belgique de bloc 2015 a vu le sacre de Simon Lorenzi et Chloé Caulier. Devant une assistance clairsemée de par la proximité des vacances, les deux grimpeurs ont affirmé leur supériorité avec beaucoup d'aisance.

7 janvier 2016,

Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

Escalade en salle Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

A Leuven, une ère s'est achevée ce 30 décembre 2015. la salle d'escalade Hungaria y a définitivement fermé ses portes. D'aucuns diront que c'est tout un pan de l'histoire de l'escalade belge qui se termine. Quel futur pour les grimpeurs locaux?

4 janvier 2016,