Compétition
>
Articles 

Climb 2003

Seniors

4 mars 2003, 

La scission du Championnat de difficulté en deux week-ends séparés semble avoir été profitable pour les compétiteurs et l?organisation. Il y a deux semaines se tint effectivement le championnat Junior avec un taux de participation de 68 personnes. Ce week-end le championnat Senior n?en accueillit que 24? Avec pour résultats, beaucoup moins de stress pour l?organisation et un timing moins serré pas uniquement la conséquences du faible nombre de grimpeurs.

Ouvertes par Michel de Vogel, Peter Taeymans et Bert Van Lint les voies eurent au moins le mérite d?offrir difficulté, suspense, plaisir des yeux, voire même un peu de frustration chez les aspirants au titre.

Vanessa Leroy

Dames

Seules quatre dames répondirent à l?appel de la compétition. Pas de Muriel ni même de Kim, mais deux s?urs Graftiaux dans les rôles principaux. Et comme si l?histoire était déjà écrite, elles répondirent de belle manière aux attentes placées sur leurs épaules. Un seul doute subsistait : laquelle de Alix ou Chloé allait remporter la victoire?

N?en oublions pas pour autant les autres compétitrices et notamment Dorien Schampaert, juste assez âgée pour participer au Championnat qui défendit les couleurs locales avec beaucoup de mérite. Vanessa Leroy quant à elle nous avait sérieusement surpris lors des éditions précédentes du Championnat. Cependant, blessures et études obligent, elle ne parvint qu?à atteindre la deuxième vague du mur après un joli combat.

Chloé Graftiaux

Conclusion des pronostics, Alix hésita un peu de trop sur le jeté final alors que sa soeur Chloé eut le réflexe de croire en ses chances, ce qui lui permit de sortir cette voie de finale en 7b(+). Heureusement que Muriel Sarkany a décidé de persévérer dans sa carrière international quelques années, cela nous permettra de compter les points en cas de confrontation...

Hommes

Plus de concurrents, plus de sensations, mais aussi plus de frustration chez les Hommes. La demi-finale, un 7c vert réalisé sur la partie la moins déversante du mur fut particulièrement difficile dans sa première partie et ne fut sûrement pas plus facile après. Même le dégainage de la corde fut parfois une réelle prestation en soi. En définitive, cette voie put être considérée comme idéale pour départager le top belge des grimpeurs moins expérimentés.

Florian Castagne


La cause, un pas visiblement lointain à réaliser un moyen d?un double mouvement de la main droite. Florian Castagne fut le premier à l?affronter et nous prouva qu?il ne s?agissait pas du tout d?un pas morphologique: avec instinct et parfaitement décontracté, il nous réalisa le mouvement statique.
Après lui la majorité des grimpeurs réussirent le mouvement hormis le malchanceux Didier Mottard de retour à la compétition depuis l?année passée.

10 places à attribuer pour la finale mais 12 finalistes au total. Par le biais d?une intervention stricte du règlement les nombreux ex aequo eurent la chance de se frotter aux meilleurs. Le timing le permettant, des trois grimpeurs ayant atteint et chuté au crux de la demi-finale, seul Jan Geerts parvint à améliorer sa place en finale. Il termine à une belle huitième place.

Jerome Abraham

Pas besoin de vous indiquer que les premières places allaient inéluctablement revenir aux trois super-favoris. Ils furent finalement quatre, mais Jonathan Thomas ne put pas effacer sa déception de la dernière finale de la Coupe. Il chuta un peu trop tôt pour accéder aux places d?honneur.

Le suspense fut à son comble lorsque Marius Oniga et Jérôme Abraham tombèrent au même mouvement dans l?attente du passage de Nicolas Favresse, double champion de Belgique. Nous connaissons son résultat, Nicolas grimpa haut et inscrit par la même occasion une nouvelle fois son nom au palmarès du Championnat de Belgique.

Nicolas Favresse


Vous devez être enregistré pour laisser un commentaire

S'inscrire



Les archives des articles 

Actualité 
Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Compétition Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Le dernier Championnat de Belgique de bloc 2015 a vu le sacre de Simon Lorenzi et Chloé Caulier. Devant une assistance clairsemée de par la proximité des vacances, les deux grimpeurs ont affirmé leur supériorité avec beaucoup d'aisance.

7 janvier 2016,

Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

Escalade en salle Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

A Leuven, une ère s'est achevée ce 30 décembre 2015. la salle d'escalade Hungaria y a définitivement fermé ses portes. D'aucuns diront que c'est tout un pan de l'histoire de l'escalade belge qui se termine. Quel futur pour les grimpeurs locaux?

4 janvier 2016,