Compétition
>
Articles 
BYCT  Août 2011

BYCT Août 2011

Un mois de compétition à ne pas manquer

8 septembre 2011, 

Le début de saison de Loïc Timmermans et Anak Verhoeven a été carrément époustouflant. En obtenant chacun une médaille d'or à Edimbourg, les deux grimpeurs se sont positionnés au sommet de leur catégorie respective (Youth A et B). Il a néanmoins fallu attendre le mois d'août pour les revoir sur le circuit international. Entre les deux, un mois de juillet très inspirant en falaise. Au menu de la reprise, deux manches de la Coupe d'Europe Jeunes (EYC) ont servi de répétitions générales pour le Championnat du Monde.

Escale lointane à Veliko Tarnovo

Première escale à Veliko Tarnovo en Bulgarie où l'équipe belge défend les couleurs du drapeau pour la première fois en août. Le déplacement lointain a pour conséquence une équipe réduite. Seuls sept grimpeurs répondent présents. En junior, la Belgique place un grimpeur en finale chez les dames comme chez les hommes. Claudine Delsaux obtient la 10ème place pendant quel Sébastien Berthe finit 7ème après être sorti des qualifications de manière très convaincante. Nos garçons B se montrent à leur affaire au niveau international. Les filles font un peu mieux avec Chloé Caulier qui échoue à une encablure de la finale (14) malgré une blessure au dos et Anak qui domine sa catégorie en trouvant un repos total dans sa voie.
 


 

Pareil pour Loïc qui défend âprement sa position de leader au classement provisoire. Bien qu'encore en mode falaise, il parvient à décrocher une belle médaille d'argent. Les résultats de l'équipe sont étonnants. Collectivement, elle se hisse à une inattendue troisième place sur 17 au teamranking.Tout compte fait, le déplacement lointain aura porté ses fruits.

Escapade alpine en Autriche

La deuxième partie du mois reprend deux fois Imst au calendrier. La mecque autrichienne des compétitions d'escalade accueille la jeune garde pour une Coupe d'Europe suivie du Championnat du Monde deux semaines plus tard. La première servant à l'organisation pour peaufiner la deuxième. Le mur extérieur est pourvu de voies plus courtes pour les qualifications et beaucoup plus longues et déversantes pour les finales. Fait marquant, quelques pays non européens profitent de la Coupe pour acclimatiser leur équipe. Mexique, Equateur, Thaïlande, Etats-Unis et Canada répondent déjà présents et grossissent le rang des participants. Côté belge, on compte deux fois plus de représentants qu'en Bulgarie, mais ils sont trois fois plus au total.

Chloé réussit sa première voie mais passe deuxième dans la seconde. Elle termine 19ème. Anak remporte l'étape au prix d'une super finale. Elle laisse derrière elle l'Allemande Hannah Bahr et 50 autres grimpeuses.
 


 

Sébastien assure aussi magnifiquement dans une de ses voies. Dans la deuxième qualification il obtient une splendide 5ème place, ce qui est plus que suffisant pour accéder à la finale. Cependant une bourde dans sa première voie le fait échouer à la 15ème position. Loïc est rapidement mis à contribution dans sa deuxième voie après avoir enchaîné la première comme pas mal de compétiteurs. Il maîtrise avec calme et met la pression sur la concurrence en sortant là aussi. Celle-ci répond franchement. Ils sont cinq à atteindre la finale en ayant sorti les deux voies de qualification… En finale, c'est le temps qui est le plus grand concurrent. Loïc doit s'arrêter après 8 minutes. Seul Domen Skofic passe devant lui. Le Slovène prouve qu'il est prêt pour le grand rendez-vous en devançant le Belge de six prises. Il n'est pas le seul. Les Russes aussi montrent qu'ils sont affûtés…

Un Championnat du Monde chaud-froid

L'équipe termine 6ème sur 28 nations à l'EYC et termine son premier séjour autrichien avec un stage de quelques jours sur le mur de compétition. 
Une grosse semaine plus tard, elle est déjà de retour pour le Championnat du Monde cette fois-ci... Tout autre chose. Pas seulement au nombre de grimpeurs, ni par le spectacle de la cérémonie d'ouverture, ni même par la musique entraînante des finales (bien que parfois fort étrange), mais surtout par le côté inattendu des podiums.
Le Brittanique Ed Hamer (junior) décroche la médaille d'argent alors qu'il n'était que 23ème à l'issue des qualifications. La Norvégienne Tina Johnsen Hafsaas (A) passe de la 11ème à la 3ème place et laisse des ténors comme Katharina Posch derrière elle. La plus grosse surprise vient néanmoins de la Française Julia Serrière. Elle trompe tout son monde en obtenant le titre dans une catégorie où non seulement Johanna Ernst (AUT, vainqueur de plusieurs Coupe du Monde et Championne du Monde chez les seniors) mais aussi Sasha Diguilian (USA et vainqueur du classement général du Championnat du Monde d'Arco plus tôt cet été) étaient parties prenantes. Moins surprenantes sont les victoires à domicile de Bernhard (B) et Magdalena Röck (A) qui privent tout deux l'armada japonaise d'une médaille d'or.

Côté belge Simon Lorenzi, Ignace Debreyne et Sébastien Berthe parviennent tous les trois à se placer dans le top 30 pour une de leur deux voies de qualification. Pour Ignace la demi est même très proche mais leur deuxième voie est vraiment trop dure. Chloé Caulier termine quant à elle 27ème dans ses deux voies mais finit 29ème au général, à trois places de la demi. Il s'en est fallu de pas grand chose…

Anak débute son Championnat du Monde en première position. Sa deuxième voie la propulse à une confortable 5ème place qui lui donne le temps de s'échauffer correctement pour la demi-finale. Le lendemain, la météo n'est pas au rendez-vous et un front froid fait tomber la neige 300 mètres au dessus du complexe d'escalade de Imst. Le programme est boulversé. Anak ne se déconcentre pas pour autant. Sous la pluie, elle grimpe sa voie de façon très convaincante pour sortir juste dans les temps. Remake des précédentes compétitions de la saison, l'Autrichienne Jessica Pilz la suit en finale. Idem pour la vainqueur de l'année dernière, Ievgeniia Kazbekova. Pour Loïc Timmermans, plus le Championnat avance, mieux ça se passe. 9ème à l'issue des qualifications, il fait un bond de 4 places en demi-finale.

En finale Loïc continue sur sa lancée. Domen Skofic est et reste intouchable en sortant seul la voie. Un Russe sort le grand jeu mais la médaille de bronze est acquise. Loïc monte sur la troisième marche du podium.
 


 

Pour Anak la finale fait figure de puzzle inextricable. Elle ne parvient pas à déchiffrer la voie et tombe trop tôt. La Française Salomé Romain et la tenante du titre Kazbekova trouve la solution au puzzle mais c'est à l'Autrichienne Jessica Pilz, invitée surprise, que revient la première place. Ce n'est pas la première fois cette année qu'elle se bat avec les meilleurs pour l'or…

Le mois d'août a montré que la Belgian Youth Climbing Team a sa place au plus haut niveau. Année après année, compétition après compétition l'ensemble des membres de l'équipe progresse au niveau sportif. L'esprit d'équipe et l'expérience grimpent aussi en flèche. Une piscine, un Alpine Coaster ou un saxophoniste/coach servent de catalyseurs, c'est aux grimpeurs que revient le mérite de ce qu'ils font!

Chapeau!

Tijl


Vous devez être enregistré pour laisser un commentaire

S'inscrire



Les archives des articles 

Photos 

Actualité 
Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Compétition Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Le dernier Championnat de Belgique de bloc 2015 a vu le sacre de Simon Lorenzi et Chloé Caulier. Devant une assistance clairsemée de par la proximité des vacances, les deux grimpeurs ont affirmé leur supériorité avec beaucoup d'aisance.

7 janvier 2016,

Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

Escalade en salle Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

A Leuven, une ère s'est achevée ce 30 décembre 2015. la salle d'escalade Hungaria y a définitivement fermé ses portes. D'aucuns diront que c'est tout un pan de l'histoire de l'escalade belge qui se termine. Quel futur pour les grimpeurs locaux?

4 janvier 2016,