Alpinisme
>
Articles 

Pérou

Expé CAB - section Namur

1 décembre 2000, 

Comme vous le savez, le mois de juillet et août ont vu défiler un certain nombre d'expéditions belges dans les massifs du monde extérieur (entendez hors de l'Europe). Une fois n'est pas coutume, ce fut le Pérou qui fut à la mode. En effet, ce ne sont pas une mais bien deux expéditions qui s'envolèrent à quelques jours d'intervalles à la rencontre des plus hauts sommets des Andes.

Nous vous parlerons ultérieurement des aventures de votre rédacteur en chef et des Bergpallieters sur les flancs de ces montagnes enneigées, mais qu'en fut-il exactement de l'expé PEROU 2000 issue du CAB Namur ?

Planifiée comme peut l'être un repas de fête, l'aventure se déroula du 30 juin au 31 juillet suivant le programme qui avait été établi au départ et dans lequel la phase d'acclimatation fut largement privilégiée.

L'objectif principal étant le CHOPICALQUI culminant à près de 6.354 mètres d'altitude, une sérieuse période d'échauffement s'imposait. Elle prit la forme d'une semaine de trekking suivie par l'ascension d'une série de sommets d'altitude croissante : URUS (5420 m), ISHINCA (5530 m) et TOCLARAJU (6034 m), avant d'attaquer le plat principal.

Comme vous pouvez l'imaginer, bon nombre des membres de l'équipe firent pour la première fois connaissance avec ces altitudes jamais atteintes. C'est donc avec surprise et un certain plaisir que quelques jours après cette " échauffement ", le CHOPICALQUI fut gravi par 11 des 17 membres de l'expédition.

La dernière partie du séjour fut déclarée libre, ce qui permit notamment à huit acharnés d'améliorer leur palmarès en s'attaquant au CARAZ 1 (6025 m). Appréciez au passage la notion de liberté.

De retour de cette expédition, Alain Thomas le grand responsable du groupe nous a déclaré être extrêmement satisfait du résultat atteint. Au total des 76 tentatives de l'expédition PEROU 2000, il a pu effectivement dénombré pas moins de 57 sommets atteints? soit 75 % de réussite ! Quand on pense que les conditions climatiques sont souvent la raison de l'échec successif des ascensions, 75 % est sans aucun doute un chiffre à inscrire dans les annales de la section du CAB Namur.

Si vous désirez plus d'informations ou découvrir les photos de l'expé, consultez le site suivant : www.clubalpin.be/lesexpes/perou

L'équipe était constituée de Christiane BLAISE, Pierre CIPARISSE, Johan DEBRUYN, Dominique DEMESSE, Jean-Marc DUNSTHEIMER, Nicole FLESCH, Jean-Luc FOHAL, Joao GARCIA, Bruno GRAIZZARO, Jimmy HANS, Mickey HUART, Guy JADOT, Raphaël LAFONTAINE, Christian MASSART, Jean-Christophe PEERS, Jean TAFFOREAU et Alain THOMAS.

La rédaction tient à remercier Alain Thomas pour sa généreuse participation à la rédaction de cet article.


Vous devez être enregistré pour laisser un commentaire

S'inscrire



Les archives des articles 

Actualité 
Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Compétition Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Le dernier Championnat de Belgique de bloc 2015 a vu le sacre de Simon Lorenzi et Chloé Caulier. Devant une assistance clairsemée de par la proximité des vacances, les deux grimpeurs ont affirmé leur supériorité avec beaucoup d'aisance.

7 janvier 2016,

Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

Escalade en salle Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

A Leuven, une ère s'est achevée ce 30 décembre 2015. la salle d'escalade Hungaria y a définitivement fermé ses portes. D'aucuns diront que c'est tout un pan de l'histoire de l'escalade belge qui se termine. Quel futur pour les grimpeurs locaux?

4 janvier 2016,