Mix
>
Articles 
Une journée de fête pour 125 ans d?existence

Une journée de fête pour 125 ans d?existence

22 janvier 2009, 

Il y a deux mois se déroulaient au Botanique de Bruxelles les fêtes commémorative des 125 ans de la formation du Club Alpin Belge. Une fête qui a donné lieu à beaucoup de moments forts comme la présentation de l'exposition souvenir, mais aussi la présentation des premières images du voyage de Sean Villanueva et Nicolas Favresse en Amérique du Nord l'été dernier. Un événement qui ne s'est pas fait seul. Nous avons interrogé André Stoop, une des chevilles ouvrières du projet sans lequel rien n'aurait pu voir le jour.

Belclimb: 125 ans, ça se fête! Qu'est-ce qui est à l'origine de l'événement qui a eu lieu le 15 novembre dernier au Botanique?

André Stoop: Il y a une vingtaine d'années, Jacques Borlée, mon copain de tennis et de cordée, faisait naître un monument historique à la gloire des 100 ans d'existence du Club Alpin Belge : son bouquin « De Freyr à l'Himalaya ».
En 2003, pour les 120 ans d'existence de notre fédération nationale, Pierre Humblet Président du CAB-BAC à l'époque, recevait très officiellement du COIB-BOIC (Comité Olympique Belge) une oeuvre souvenir pour marquer cette longue vie (la 3ème plus vieille fédération du pays). 11 mars 2008, c'est l'AG du CAB-BAC. Quelques mots avec mon ami Pierre Humblet, une pensée pour Jacques, et quelques souvenirs plus loin, me vient l'idée de fêter en un lieu particulier pour notre histoire (le Bota) un siècle et un 1/4 d'existence.
2008 c'est encore une année absolument particulière. Elle marque la naissance d'une nouvelle fédération flamande, la KBF, qui regroupe les anciens BAC et VBSF en une seule entité.

A l'assemblée je pose la question : Et si nous organisions, dans les lieux de sa naissance, des événements qui seraient dignes du grand âge de notre fédération nationale ?
Cela permettrait également de fêter la naissance d'une nouvelle fédération flamande attendue depuis des quelques années déjà.
Une grande majorité des représentants de nos ailes linguistiques approuvent.
Reste plus qu'à... Trouver une date libre et réserver une ou des salles au Jardin Botanique pour cette future journée (premier siège social de l'association Club Alpin Belge qui deviendra au fil du temps notre actuelle fédération nationale).

L'événement est un exemple réussi de collaboration entre les deux ailes linguistiques de la fédération CMBEL?

L'idée de base était : montrer au grand public et aux médias que grimpe, montagne et alpinisme sont, de nos jours encore, des sports porteurs de grands noms comme ils le furent dès la naissance du Club. Ce seront les conférences avec 17 parmi des personnalités belges actuelles, amoureuses de la montagne et/ou de l'escalade. Ces grands noms actuels, flamands comme francophones se sont engagés à tour de rôle dans cette gageure.
Ce fut l'occasion de retrouvailles, mais aussi de nouvelles rencontres entre personnes qui ne se connaissaient pas ou si peu.
Une exposition historique exceptionnelle, lors du « Summit 2008 », avait marqué les esprits. Pourquoi ne pas y ajouter les éléments historiques présentés à MLD lors des « Chemins du Vertige ». C'est une idée conjointe de Lambert Martin, Alex Liebens et Jan Van Hees. Ce sera le montage de la plus grande exposition bilingue de l'histoire belge de la montagne à partir d'éléments flamands et francophones.
Ceci fut le début d'une collaboration, allumée par le même feu (la même foi), entre des grands animateurs de nos sports, qui auparavant ne se connaissaient que.. de nom. Des collaborations sont nées entre nos deux ailes linguistiques principales.
Enfin pour donner corps à ce rêve, la cerise sur le gâteau :
Paul Verzele, Vice-Président de la nouvelle fédération flamande rencontre, en séminaire professionnel, un attaché au cabinet du Ministre Guy Van Hengel (en charge du Budget et de la Communication de la Région de Bruxelles-Capitale). L'enthousiasme du cabinet est immédiat et de gros moyens, outre ceux du COIB-BOIC, de la Nationale Loterij et du VGC nous sont accordés. Il faudra prouver par le succès que la confiance de ces instances était en de bonnes mains.
Je pense que cette rencontre de nos deux communautés linguistiques principales fut le ciment nécessaire à la construction de ce gros projet.

Il a également été l'occasion de découvrir le nouveau logo du CMBEL?

Cette année 2008 confirme les 125 années d'existence de notre Club Alpin Belge. Mais c'est en 2008 que se produit la « jonction » tant attendue des 2 fédérations flamandes. Le BAC et le VBSF formeront dorénavant une nouvelle entité, la KBF (Klim en Bergsport Federatie). Quelques discours des Présidents de toutes les composantes de la Fédération Nationale officialiseront lors de la réception de 12 heures cet événement très important de l'année 2008. Et l'ancien CAB-BAC renaîtra de ses cendres sous la nouvelle appellation de « Climb and Mountaineering Belgium » en abrégé CMBEL. Il convient d'imaginer un nouveau logo qui répondra à ce nouveau nom. Un concours ouvert à tous a été organisé pour découvrir quel Logo répondrait le mieux aux souhaits de l'actuel CA de la Fédération Nationale. Un vote du CA, assisté de professionnels du graphisme, à sanctionner le choix. Le gagnant est Jan Dever. Ce logo (ou marque figurative dans le jargon des spécialistes) sera déposé au BENELUX par la firme Pronovem qui en outre a récompensé d'un chèque le gagnant du concours.
C'est ce logo qui figurera désormais sur tous les éléments officiels (documents, médailles, etc ..) de la Fédération Nationale.

On a pu découvrir une exposition très réussie sur 125 ans d'escalade et d'alpinisme en Belgique. Là aussi on imagine que cela a nécessité une grosse organisation? Pourra-t-on la voir à une autre occasion?

J'expliquais ci-dessus la genèse de cette fabuleuse exposition. Toutes les pièces en ont été inventoriées et photographiées. Il faudra à présent maintenir cette collection dans le meilleur état possible. Ce qui permettra de répondre à des demandes particulières de tiers, d'autres clubs ou fédérations qui souhaiteraient créer un événement en s'appuyant sur cette prestigieuse collection. On en parle en Flandre et peut être également du côté de Chamonix l'été prochain.
Diverses propositions sont à l'étude pour conserver les pièces uniques de ce patrimoine historique. Pourquoi ne pas les stocker dans un endroit déjà consacré à l'Histoire des sports en Belgique ? Cela pourrait être le « Sportimonium » de Malines par exemple.

Les films ont attiré un large public, la conférence de Nicolas Favresse et Sean Villanueva a fait salle comble, la soirée organisée par Climb.be a été un succès. Un événement réussi?

A-t-on jamais, dans l'histoire d'un Club Alpin, osé et réussi la gageure de présenter une journée entière et continue de films consacrés à l'histoire de la montagne de son pays ?
Si l'on sait raconter sa passion, si l'on peut parcourir le passé, pourquoi nos pas voir les exploits belges sur les montagnes du monde.
A Lambert Martin rien n'est impossible. Depuis des mois il visionne, en compagnie d'Edouard Deramée, de nombreux films afin de les numériser sur des supports adéquats. Le voilà qui propose une journée de projection de films (de 1901 à nos jours). A nouveau, les passionnés francophones et flamands se sont unis pour rassembler le meilleur à présenter au public. La réussite par les chiffres : une foule continue de 50 à 100 personnes occupait en permanence la salle de la Rotonde pour assister à ces projections.

L'apothéose de la journée est due à l'équipe super motivée de Climb.be. Ce tout jeune club, mené de main de maître par ses responsables Nicolas Van Boven et Chris Docquier, a proposé une soirée mémorable à tous nos jeunes passionnés d'escalade et montagne.
Ils avaient invités Nicolas Favresse et Sean Villanueva (the best climbing team of the World !!). Ils seraient là, en chair et en os, pour présenter, en première mondiale, quelques reflets de leurs récentes aventures canadiennes et « yosémitiques ». D'autant plus que notre meilleur duo promettait, dans la foulée, d'animer une « jamming session » dont ils ont le secret.
Je m'arrête là. Ce sont eux, Nicolas et Chris qui devront nous raconter le détail de cette grande fête.
Je n'y étais pas. Mais les échos ont résonné longtemps à mes oreilles. Réussite totale , réussite totale... Du monde, du monde... De l'ambiance, de l'ambiance...
Pour la suite, je crois que la question est à poser aux responsables de www.climb.be. Tous, vieux, jeunes, flamands, francophones, octogradistes (Mumu Sarkani nous a également fait un petit coucou à la soirée) comme petits randonneurs nous nous sommes tous retrouvés autour de nos passions communes.
Ce furent des rencontres mémorables, des retrouvailles émouvantes, de nouveaux rêves en élaboration. Bref, l'amitié fut le maître mot de ce 15 novembre 2008 au Botanique.

La réussite de cette journée, ce sera la petite trace qu'elle pourra laisser dans la mémoire des jeunes de tous nos clubs et fédérations en Belgique. C'est à eux qu'il revient de conserver le souvenir sur lequel se bâtira un avenir solide pour nos sports.

Je voudrais remercier, par la tribune qui m'est accordée ici :

  • Les orateurs qui sont tous venus, à titre gratuit, conter en quelques instants leur passion pour la montagne ou l'escalade.
  • Les grands animateurs qui ont consacré temps et énergie considérables pour faire de cette journée une événement mémorable et unique.
  • Les nombreux volontaires qui se sont dévoués durant 2 jours pour structurer et veiller à la bonne marche de tous les aspects de la fête.
  • Tous ceux que j'oublie de citer.
  • Et enfin nous sponsors ou organismes subsidiant que j'ai nommés dans le cadre de ce petit compte-rendu.

Découvrez plus de photos sur le site officiel: http://125.belclimb.net


Vous devez être enregistré pour laisser un commentaire

S'inscrire



Les archives des articles 

Photos 

Actualité 
Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Compétition Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Le dernier Championnat de Belgique de bloc 2015 a vu le sacre de Simon Lorenzi et Chloé Caulier. Devant une assistance clairsemée de par la proximité des vacances, les deux grimpeurs ont affirmé leur supériorité avec beaucoup d'aisance.

7 janvier 2016,

Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

Escalade en salle Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

A Leuven, une ère s'est achevée ce 30 décembre 2015. la salle d'escalade Hungaria y a définitivement fermé ses portes. D'aucuns diront que c'est tout un pan de l'histoire de l'escalade belge qui se termine. Quel futur pour les grimpeurs locaux?

4 janvier 2016,