Falaise
>
Articles 
La Voie Sud-Africaine aux Torres del Paine

La Voie Sud-Africaine aux Torres del Paine

17 février 2009, 

Puerto Natales, le 12 février

Notre équipe (Nicolas Favresse, Sean Villanueva et Ben Ditto) est de retour du Parc National des Torres Del Paine où le 2 février dernier nous avons gravi la Tour Centrale via la voie Sud-Africaine. Notre ascension est vraisemblablement la 3ème en date et la 1ère en libre de cette voie sur la face Est de la Tour Centrale (1200m). Nous avons fait un siège de 13 jours accompagnés par nos fidèles mandoline, flûte irlandaise et harmonica.

La Voie Sud-Africaine est une ligne majeure qui suit un immense dièdre coupant littérallement le milieu de la face Est. Une voie tellement belle que nous nous sommes sentis obligés de revenir aux Torres del Paine.

Ayant eu vent de niveaux allant de A3 jusque A4 avec lames de rasoir, nous n'étions pas du tout sûrs que la voie était réalisable entièrement en libre. Nous avons donc laissé nos doutes au sol pour partir à l'assaut de la voie guidés par notre instinct.

Sur le mur, nous avons découvert et grimpé en libre des lignes incroyables avec des passages très soutenus; pour la plupart en 5.11 (6c) et jamais en dessous de 5.10+ (6b). Nous pensons que les deux lignes les plus dures tournent autour de 7b+/5.12c. L'une d'entre elles est une voie pompante tout en continuité privilégiant les coincements alors que l'autre est un problème de bloc avec une séquence spectaculaire au moyen d'une prise cristaline. Nous avons ajouté un point pour protéger cette variation en libre (loin de la voie artificielle). Un autre crux important  est une cheminée offwidth méga-soutenue en 5.11+ (7a) qui fut une galère à protéger avec notre seul et unique friend #6. Trois des longueurs furent enchaînées après le sommet à cause de la glace.
Même si nous n'avons jamais vraiment eu de bonnes conditions, nous regrettons qu'elles n'aient pas été pires. Cela nous aurait valu quelques séances supplémentaires de surf sur nos portaledges et de jamming session. Nous n'avons été bloqués dans les portaledges que deux jours. Les autres jours, nous avons au minimum enchaîné une longueur.

Après une journée en corde tendue, nous avons quitté le sol le 24 janvier avec 15 jours de nourriture. Nous avons opéré par saut de puce avec deux camps portaledge: le premier au sommet du pilier (10ème longueur) où nous sommes restés 7 jours et le second au camp Boeing (17ème longueur) où nous avons campé 6 jours.

La voie a été réalisée pour la première fois en 1973/74 par une équipe Sud-Africaine et ce fut la première voie sur la face Est de la Tour Centrale. Pour ce que nous en savons, elle n'a été répété qu'une seule fois en 2004 par des grimpeurs Sud-Africains.

Lors de l'ascension notre respect pour les ouvreurs n'a cessé de grandir. Nous avons trouvé assez impressionnant que la ligne ait été laissée aussi propre avec peu de spits et encore moins de pitons. On y compte seulement 2 scellements. Malgré ça, nous avons retrouvé un paquet de vieilles cordes tendues laissées sur place par d'autres expéditions sur la face Est (pas uniquement dans la voie Sud-Africaine) et nous en avons redescendu le plus possible (quelques centaines de mètres). Quel dommage de polluer le mur comme ça. La plupart des cordes que nous avons décrochées se trouvaient dans les longueurs inférieures, là où démarrent l'essentiel des voies. Nous ne sommes donc pas vraiment sûrs de qui les a laissées là.

L'équipe prend maintenant quelques jours de repos pour recharger les batteries avec des steaks, des boissons et quelques fêtes à Puerto Natales.

Jetez un coup d'oeil sur ces liens:

Vidéos Youtube:

Merci à nos partenaires: Patagonia, Black Diamond, Five Ten, Scarpa, Sterling ropes, The belgian alpine club, Belclimb.net, Seeonee, Julbo, UPPM et climb.be.

Nico


Vous devez être enregistré pour laisser un commentaire

S'inscrire



Les archives des articles 

Photos 

Actualité 
Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Compétition Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Le dernier Championnat de Belgique de bloc 2015 a vu le sacre de Simon Lorenzi et Chloé Caulier. Devant une assistance clairsemée de par la proximité des vacances, les deux grimpeurs ont affirmé leur supériorité avec beaucoup d'aisance.

7 janvier 2016,

Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

Escalade en salle Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

A Leuven, une ère s'est achevée ce 30 décembre 2015. la salle d'escalade Hungaria y a définitivement fermé ses portes. D'aucuns diront que c'est tout un pan de l'histoire de l'escalade belge qui se termine. Quel futur pour les grimpeurs locaux?

4 janvier 2016,