Falaise
>
Articles 

Escalade dans la région d?Annecy

Plateau des Glières - Ablon

30 septembre 2003, 

La Haute Savoie est bien connue pour ses sites d?escalade et de montagne. Nombreux sont ceux qui sont déjà passés par Chamonix, Les Houches, Annemasse ou Megève pour la pratique du ski ou de l?alpinisme.
Il y a également plusieurs sites pour la pratique de l?escalade, dite sportive, dont un que j?ai particulièrement aimé. C?est Ablon.

Nous y avons passé une semaine en famille. Eric Rampelberg est venu nous rejoindre quelques jours avec Anouk, et Annick Feller accompagnée de Tom et Maxime a fait quelques ballades et silloné les divers sentiers à la découverte de l?endroit.
Tout le monde a apprécié l?endroit ou l?on peut donc alterner grimpe, promenade, farniente dans l?herbe et vie à la ferme. 

Escalade

L?escalade à Ablon, sur le plateau des Glières, est principalement d?une ou deux longueurs, toutes les voies sont extrêmement bien équipées ? voire suréquipées pour certaines - et les relais sont tous bétons. L?accès depuis le chalet, gîte d?Ablon, est de 200m ou 3 minutes en traversant une jolie prairie verdoyante.

Le massif fait quelques 500 mètres de long, le pied des voies est pratiquement plat partout et il ne semble pas y avoir de risque de chute de caillou.
Il y a plus de 300 longueurs de 4 à 8b mais avec une prédominance entre 6a et 7b. Le massif est idéal pour les débutant de l?escalade en tête. Certaines voies entre 6a et 6c sont parmis les plus belles et estétiques que j?ai faites.
L?escalade se fait sur un très bon rocher calcaire à relief très diversifié ? trous, cannelures, picots, fissures, etc..le tout sculpté par l?érosion de l?eau.

Dans les parties principalement équipées en 6, l?escalade est bien verticale et technique, avec constamment de bonnes prises de pied. Il y a également deux secteurs avec une majorité de voies entre 7b et 8a dont certains 7c et 8a très attirants. Un des deux secteurs est légèrement dévers et très continu (30-40m). L?autre secteur propose des voies plus courtes (20-25m), plus déverantes, rési voire carrément bloc. Les différents secteurs sont distants de 10 à 50m maximum.

Le topo est en vente 16 Euro au gîte d?Ablon. Il est assez bien fait mais troublant car le site est représenté de droite à gauche. 

Orientation

La falaise est orientée sud/est. En juillet et août, elle est à l?ombre à partir de 14h.
Grâce au fait qu?il n?y a ni foret ni rocher immédiatement en face de la falaise, il est possible d?y grimper jusqu?à la tombée de la nuit.

Accès

Depuis Annecy, suivre la R.N. 203 en direction de la Roche-sur-Foron. A Groisy, prendre à droite la D2 qui mène au plateau des Glières, via Thorens puis Usillon. Dès l?arrivée sur le plateau des Glières, prendre la 1ère route à droite, puis en bas de la descente, de nouveau à droite, un chemin carrossable qui emprunte une passerelle en bois. Le suivre sur sa gauche  jusqu?au parking marquant le terminus. A hauteur de ce parking, un panneau indique le chemin menant à Ablon en 45min. Les véhicules sont interdits sur la piste d'Ablon.

Logement

Le camping sauvage étant interdit sur tout le territoire de la commune, il est préférable de loger dans le gîte d?Ablon. C?est un gîte à la ferme dans un chalet typique d?alpage. Nuitée, repas, casse-croûte sont possibles. Il y a aussi une buvette en terrasse.
Le chalet est aménagé pour vous recevoir avec une terrasse, une salle de restauration d'environ 50 places, W-C, lavabos, douche, 1 dortoir, de 40 places séparées par des boxes de 4. Il faut apporter son sac de couchage. Le gîte met à votre disposition des couvertures pour passer une bonne nuit en montagne.
  
Seuls inconvénients du logement : Il faut une frontale car il n?y a pas d?électricité dans le dortoir, et l?on dort au dessus de l?étable.
Le vaches passent la nuit dehors mais sont rentrées tous les matins vers 6heures pour la traite et quittent de nouveau l?étable pour les alpages vers 8h30. Les deux premiers jours nous étions reveillés par leurs cloches mais nous nous sommes vite habitués. Par contre cela sent la vache et les habits doivent tous être lavés au retour. Mais c?est aussi cela la campagne !Il est également possible de loger chez l?habitant ou en hôtel au village de Thorens Glière ou aux divers campings de la région mais cela impose de prendre la voiture jusqu?au parking et une marche d?approche de quelques 45 minutes chaque jour. 

Gîtes
Les Lanfian?nes: 04 50 22 45 65        
Ferme d?Alpage d?Ablon: 04 50 22 47 17 (été) ? Web : ablon.free.fr

Campings
Les Pommeraies: 04 50 22 41 98      
Nantizel: 04 50 22 43 44

La bouffe
Pour ceux qui logent à la ferme, nous recommandons vivement la demi pension. Cela évite de devoir apporter réchaud et victuailles. Le repas du soir est pantagruesque et la très grande partie des aliments sont faits maison.
Il est possible d?acheter du pain, du reblochon et de la tome (les fromages sont faits sur place) pour le casse-croûte du midi. Des sandwiches tout faits peuvent également être préparés. 
Sinon commerces à Thorens.

Autres Activités

L?endroit est également idéal pour les familles car il est possible de faire de belles ballades variées, d? aider aux travaux de la ferme (notamment l?accompagnement des vaches vers les alpages. L?ont peut aussi regarder comment se préparent le reblochon et la tome qui sont faits sur place.  

Jean

 


Vous devez être enregistré pour laisser un commentaire

S'inscrire



Les archives des articles 

Actualité 
Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Compétition Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Le dernier Championnat de Belgique de bloc 2015 a vu le sacre de Simon Lorenzi et Chloé Caulier. Devant une assistance clairsemée de par la proximité des vacances, les deux grimpeurs ont affirmé leur supériorité avec beaucoup d'aisance.

7 janvier 2016,

Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

Escalade en salle Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

A Leuven, une ère s'est achevée ce 30 décembre 2015. la salle d'escalade Hungaria y a définitivement fermé ses portes. D'aucuns diront que c'est tout un pan de l'histoire de l'escalade belge qui se termine. Quel futur pour les grimpeurs locaux?

4 janvier 2016,