News précédenteNews suivante
Falaise
>
Actualité 
Big wall party pour Sean Villanueva et Siebe Vanhee à Madagascar

Big wall party pour Sean Villanueva et Siebe Vanhee à Madagascar

24 septembre 2015

Sean Villanueva et Siebe Vanhee s'affirment comme des globe trotters invétérés. En août dernier, ils ont pour la première fois participé à un projet commun: la libération de Fire in the Belly, une face de 700 mètres côtée 8a+ max à Madagascar.

Comme souvent, l'aventure a débuté sur un coup de tête. Après avoir partagé il y a quelques années deux-trois séances d'escalade commune en Argentine et en Europe, les deux grimpeurs se sont retrouvés pour un séjour plus long dans la vallée de Tsaranoro à Madagascar. "Nous sommes partis en été avec pour objectif de grimper une nouvelle ligne" avoue Siebe. "Cette fois-ci, ce ne fut pas avec des moyens traditionnels. Les murs de granit offrent seulement une protection par le biais de goujons. Nous étions donc face à un nouveau type de défi: équiper de la base un big wall de 700 mètres !"

Munis d'une perceuse, de skyhooks et d'une inébranlable soif d’exploration, Sean et Siebe se sont mis en tête d'équiper cette ligne de granit noir et vert. Il leur a fallu six jours. Convaincus que la voie était hors de leur portée et qu'ils devraient la laisser aux générations futures, ils ont tout de même tenté un passage en libre. Sean est catégorique: "C'était juste pour le combat. A notre grande surprise, après trois jours passés en paroi, nous avons réussi à libérer la voie !"
Fire in the Belly fait 12 longueurs et même les longueurs faciles sont exigeantes: 5c, 6c, 7b+, 6b+, 6c, 7c, 8a+, 6b, 7a, 8a++, 7b. Siebe: "Le crux de la voie est composé de deux 8a+ qui ont mis durement à l'épreuve nos compétences techniques. Les mouvements sur réglettes arrondies et cristaux affutés n'ont pas uniquement été difficiles à passer la première fois. Ils l'ont aussi été lors de la libération. Une fois au sommet, on s'est vraiment dit qu'on n'aurait pas pu rêver mieux."

Nous avons rencontré des poils à gratter, de la jungle verticale et un tout petit peu de merde d'oiseau. C’était vraiment ma tasse de thé !

Madagascar est un superbe endroit pour l’escalade. La qualité des voies, la bonté des gens, la bonne nourriture, la météo et l'atmosphère y sont omniprésentes.

Passée cette aventure, Siebe s'en est allé de son côté. Pour ce qui le concerne, Sean a fait la rencontre d'un grimpeur local nommé Hery (Rakotomalala Herynony Samuel de Madagascar). Bien informé celui-ci a invité Sean à découvrir une face vierge à quelques heures de Tsaranoro dans le petit village de Ambohimahamasy. Selon Hery, il s'agissait d'une face aussi impressionnante que Karambony (la face de la fameuse voie « Though Enough) !!!
Sean: "J’étais sceptique mais comme un homme qui se marie pour la deuxième fois, l’espoir prévalu sur l’expérience et je me suis dit que je devais aller voir. Evidemment ce n’était pas aussi impressionnant que Karambony (peu de faces le sont) mais une belle paroi quand même. J’ai grimpé la paroi de Angavoa (chauve souris en Malgache) avec Heri. C’est une excellente voie mais même s’il y a des spits, ce n’est pas une voie à prendre a la légère... Nous avons rencontré des poils à gratter, du guano, de la jungle verticale, beaucoup de lichen & mousse et un tout petit peu de merde d'oiseau. Donc c’était vraiment ma tasse de thé !"
Par là-même, Sean signe la première ascension de la paroi Angavoa avec Mahagaga 250m, 7c+, 5 longueurs (7a, 6a+, 7c+,6b+, 6c).

Sean Villanueva et Siebe Vanhee sont soutenus par : Club Alpin Belge, Petzl, Five Ten, Patagonia (Sean), The North Face (Siebe), Care Plus, Katadyn, Avventura (Siebe), Seeonee (Sean), Lyofoods et Belclimb.




Vous devez être enregistré pour laisser un commentaire

S'inscrire



Les archives des news 

Photos 

Actualité 
Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Compétition Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Le dernier Championnat de Belgique de bloc 2015 a vu le sacre de Simon Lorenzi et Chloé Caulier. Devant une assistance clairsemée de par la proximité des vacances, les deux grimpeurs ont affirmé leur supériorité avec beaucoup d'aisance.

7 janvier 2016,

Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

Escalade en salle Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

A Leuven, une ère s'est achevée ce 30 décembre 2015. la salle d'escalade Hungaria y a définitivement fermé ses portes. D'aucuns diront que c'est tout un pan de l'histoire de l'escalade belge qui se termine. Quel futur pour les grimpeurs locaux?

4 janvier 2016,