Escalade en salle
>
Articles 

La condition générale

Une bonne condition de base comme fondement

7 juillet 2006, 

Introduction

La condition générale est importante dans chaque sport et cela vaut également pour l'escalade. Un grimpeur affûté grimpera plus longtemps, plus vite et plus safe tout en profitant plus.

Pour les débutants qui sont encore en période de découverte avec l'escalade, une bonne condition générale n'est pas trop importante. Il n'est pas mauvais pour eux d'en avoir mais le plaisir se limite souvent à l'escalade elle-même. Pourquoi donc devrions-nous nous user dans la pratique d'autres sports? Aller à l'école ou au travail en vélo, prendre les escaliers en lieu et place de l'ascenseur,? peut s'avérer bien suffisant et il n'est pas nécessaire de s'entraîner plus encore la condition.

Une fois qu'on a décidé de passer à la vitesse supérieure il est toutefois utile de prendre en considération l'importance d'une bonne condition physique. Vous désirez grimper du 7a ou plus? Alors vous devrez par exemple être capable de courir pendant 30 minutes non stop.

Tijl - Downhill PR Aínsa

Base scientifique

Pourquoi finalement? Dans la littérature scientifique il n'existe pas vraiment de base à ce qui est exposé plus haut. Aucun étude ne prouve le lien causal entre une bonne condition physique et les performances de haut niveau en escalade. Probablement pour la simple raison qu'on n'a pas encore enquêté sur le sujet. Tout tourne finalement autour du mode de vie. Si vous désirez pratiquer une forme plus intensive d'exercice physique, et que de fil en aiguille vos objectifs tournent autour de 7a et plus, ne pensez pas que ce sera possible sans un corps complètement sain. La santé joue un rôle prépondérant dans la récupération et dans la prévention des blessures, les deux d'une importance capitale dans la recherche de la performance.
Plus concrètement la littérature nous explique qu'entretenir la condition physique favorise la circulation du sang. Il n'est pas encore prouvé que la pratique des sports d'endurance apporte un réel avantage lors de la pratique de l'escalade.

Stijn - Cap Blanc Nez

Pourtant la condition générale constitue un bon point de repère pour la santé générale de votre corps et ce n'est pas donc pas gaspillé. Une bonne endurance, même si elle a été acquise par le biais d'activités sportives n'ayant aucun rapport avec l'escalade, aura son effet positif sur tout votre corps ainsi que sur ses facultés de récupération. La limitation de poids conséquence de ce type d'entraînement est également non négligeable et par là-même peut servir de renfort mental. S'enfoncer de temps à autre dans la forêt la plus proche apporte son lot de pensées positives et peut couper le temps d'un instant une escalade devenue routinière.

Il est également important de considérer que bien que l'escalade soit un sport multi-facettes, un peu de variation ne fait pas de mal. Des déséquilibres dans les muscles (agonistes - antagonistes*) mènent facilement aux blessures. Le changement dans la vie sportive ne peut qu'être bénéfique.

Tijl - Downhill PR AínsaComment se forger une condition ?

L'endurance s'acquiert en pratiquant des sports longs en aérobie (course à pied, vélo / vtt, nage, roller, etc.). Certains des sports cités ci-dessus exercent un effet sur les muscles des jambes en plus de travailler l'endurance. On ne doit pas oublier que cela a ses avantages quand on sait qu'en escalade tout commence par les pieds. Attention toutefois d'entraîner les groupes musculaires de façon harmonieuse car une croissance trop rapide de la masse musculaire va de pair avec une prise de poids. Et tous les poids doivent arriver en haut...
Il en est de même pour la périodicité de vos entraînements: soyez attentifs. Il est normal de ne pas commencer à travailler sa condition dans une période de pic de forme. Si c'est le cas, vous nagez à contre-courant. La condition de base favorise la performance pendant la période de pic mais doit être travaillée pendant cette période. Il est souhaitable de la travailler en période de croissance. Dans les étapes postérieures entretenir cette condition générale ne pourra faire que du bien à votre corps. Tenez également bien compte du fait que vous ne courez pas le marathon demain et que forcément abuser ne fera que du tort. Gardez vos objectifs à l'oeil et ne faites pas plus que nécessaire. L'escalade reste la priorité, non?

On lit souvent que courir deux fois par semaine est un minimum si on désire retirer des avantages de cet entraînement. OK! Cependant une seule fois est bien suffisante selon moi si vous pratiquez beaucoup de sport (et a priori de l'escalade). D'ailleurs un entraînement unidirectionnel n'est pas recommandé. L'important est de composer un schéma d'entraînement raisonnable. En outre, arguer de la possibilité qu'un autre sport causerait plus de blessure et utiliser cet argument pour ne pas en faire me semble infondé.

Encore un tuyau: nager est très sain pour la santé, entretient l'endurance et est rarement cause de blessures ce qui implique une charge minimale sur le corps.

Stijn

Tijl

 


Vous devez être enregistré pour laisser un commentaire

S'inscrire



Les archives des articles 

Actualité 
Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Compétition Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Le dernier Championnat de Belgique de bloc 2015 a vu le sacre de Simon Lorenzi et Chloé Caulier. Devant une assistance clairsemée de par la proximité des vacances, les deux grimpeurs ont affirmé leur supériorité avec beaucoup d'aisance.

7 janvier 2016,

Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

Escalade en salle Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

A Leuven, une ère s'est achevée ce 30 décembre 2015. la salle d'escalade Hungaria y a définitivement fermé ses portes. D'aucuns diront que c'est tout un pan de l'histoire de l'escalade belge qui se termine. Quel futur pour les grimpeurs locaux?

4 janvier 2016,