Escalade en salle
>
Articles 

Klimax II

Ou le dynamisme d'une commune de 16.000 âmes

15 décembre 2006, 

Petite bourgade flamande, Puurs est entre autres connue des assidus du sport pour son fameux club de volley-ball. 300 adhérents y forment la colonne vertébrale d?une équipe A concourrant tous les week-ends en division d?honneur.
Sa renommée internationale, Puurs la doit aussi à la célèbre bière Duvel produite depuis des années dans la brasserie Moortagt.
Koen Van den Heuvel, Bourgmestre de la commune a de quoi s?enorgueillir. A l?instar de grands noms comme Chamonix et Imst, sa commune de 16.000 âmes aura une nouvelle fois le privilège d?accueillir une étape de la Coupe du Monde en 2007. Quatre fois consécutivement. Au niveau international, rares sont les occasions de voir une telle régularité dans l?organisation d?événements aussi importants.

D?aucuns se sont souvent posés la question du pourquoi organiser une coupe du monde dans une salle n?offrant qu?un développé réduit et peu voire pas de place du tout pour les spectateurs. Les commentaires des compétiteurs à l?issue des rendez-vous précédents étaient éloquents : superbe ambiance, mais mur pas assez dévers, trop technique... Les organisateurs trouvaient à se consoler en se disant que Puurs constituait une étape à part entière d?un style différent. Ce ne sera plus le cas dorénavant.

Le projet pompeusement appelé Klimax II s?est matérialisé vendredi passé sous la forme d?un gigantesque mur semi-ouvert de 800 m² dont 600 déversants. Il prend ainsi la suite logique du développement entamé en 1999 par l?équipe de la BVKB (section Brabant de la VBSF) et répondra sans aucun doute aux attentes des compétiteurs les plus aguerris.

Klimax II n?en trouve pas moins sa justification par un manque cruel de structure déversante dans notre pays. Koen De Laet, président du club, nous confirme ainsi tout haut ce que tout le monde pense tout bas. "Impossible de concurrencer l?élite internationale si nous ne disposons pas nous-mêmes d?une structure permettant à nos jeunes de s?entraîner qualitativement."

Le projet ne ressemblera pourtant pas à celui de Klimax I : "Alors qu?en 1999 plus de 100 volontaires du club avaient mis près de 6 mois pour bâtir la salle que l?on connaît, la version 2007 ne devrait pas s?ériger sur les mêmes bases. Nous prévoyons 2 mois pour la structure et 2 mois pour le revêtement du mur en panneaux de bois provenant directement de Bulgarie" nous précise Koen De Laet. C?est que l?écho des compétitions organisées et le dynamisme du club ont fait leur petit bonhomme de chemin au niveau du monde politique flamand. La période de négociation avec les instances régionales a été cette fois-ci beaucoup plus courte qu?il y a dix ans.

Koen Van den Heuvel de continuer, "Klimax est le fruit d?un partenariat unique entre les secteurs public et privé : une vrai pps comme il en existe de plus en plus en Flandres (ndlr: publiek-private samenwerking ou collaboration public-privé). Associées au club, la commune de Puurs et la Communauté flamande ont en effet investi la somme de 700.000 Euros pour finaliser la réalisation." 200.000 de plus que Klimax I.

De gauche à droite: Henrik Peeters, Koen Van den Heuvel, Koen De Laet, Tuur CeeulersPas question toutefois de limiter la structure à l?organisation de compétitions. Elle sera avant tout ouverte aux grimpeurs récréatifs. Et uniquement en-tête s?il vous plaît. Quand on lui demande si les conditions d?accès changeront Koen De Laet nous rassure : "les tarifs seront les mêmes qu?aujourd?hui. Le système de gestion également. Les entrées se feront via la salle actuelle. L?équipe quant à elle ne bougera pas même si le nombre d?ouvreurs devrait par la force des choses augmenter drastiquement." Bref un projet d?envergure qui devrait hisser le complexe Klimax dans le Top 5 mondial des structures artificielles d?escalade.

Autre bonne nouvelle, l?accès à la Coupe du Monde devrait être totalement gratuit. Reste à savoir si elle durera 2 ou 3 jours. Une petite incertitude due à l?organisation simultanée d?une manche de la Coupe du Monde de vitesse, la dernière de la saison 2007. Une première belge là-aussi.

On nous promet dès lors du beau spectacle pour le week-end des 29 et 30 septembre prochains. Certains se prennent à rêver d?une compétition d?escalade sous le soleil accueillant plus de 3.000 spectateurs. Qui sait?

Détails

Surface grimpable

800 m² (dont 600 m² en dévers)

Hauteur

16 - 21 mètres

Dévers maximum

20 mètres

Nombre de dégaines

633

Nombre de relais

32

Hubert

 


Vous devez être enregistré pour laisser un commentaire

S'inscrire



Les archives des articles 

Actualité 
Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Compétition Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Le dernier Championnat de Belgique de bloc 2015 a vu le sacre de Simon Lorenzi et Chloé Caulier. Devant une assistance clairsemée de par la proximité des vacances, les deux grimpeurs ont affirmé leur supériorité avec beaucoup d'aisance.

7 janvier 2016,

Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

Escalade en salle Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

A Leuven, une ère s'est achevée ce 30 décembre 2015. la salle d'escalade Hungaria y a définitivement fermé ses portes. D'aucuns diront que c'est tout un pan de l'histoire de l'escalade belge qui se termine. Quel futur pour les grimpeurs locaux?

4 janvier 2016,