Escalade en salle
>
Articles 

Entre Ciel et Terre

La paradis à portée de main

8 décembre 2006, 

Avec les mois d'hiver qui approchent il n'est pas négligeable d'avoir sa petite liste de salles d'escalade en mémoire. Toujours la même rengaine ne mène pas loin et un peu de changement ne peut pas faire de mal. Comme vous le savez, les voies des autres ouvreurs sont souvent de véritables puzzles en béton sur lesquels vous vous cassez les dents mais elles constituent surtout d'uniques sources d'inspiration pour vos prochaines séances d'escalade.

La salle Entre Ciel et Terre de Louvain-la-Neuve a sans aucun doute sa place dans votre agenda. Facile d'accès de par sa situation en sortie d'E411, elle offre une excellente alternative si vous désirez tester votre technique aux subtilités d'autres ouvreurs ou si, mieux encore, vous souhaitez entraîner vos muscles dans des dévers impressionnants. Par mauvais temps en rocher, cette salle s'érige naturellement comme une option rêvée à proximité immédiate de Namur et Dinant.

undefined

Ce qui frappe le plus quand on marche dans Louvain-la-Neuve, c'est l'atmosphère étrange qui y règne. Je suppose que c'est notamment dû au petit côté estudiantin présent au moindre recoin, à chaque détour. A moins que mes rêves de ville étudiante idéale ont développé en moi une sorte de prophétie de l'achèvement? Qui sait...

La marche du parking à la salle constitue en soi un échauffement parfait, sûrement si vous la faites au pas de course. L'escalier et le couloir ascendant exigent leur lot de sueur. Par contre, si vous constatez une fois arrivé dans la salle que vous auriez dû payer à l'entrée du complexe, vous aurez droit à un aller-retour supplémentaire? Un coeur en pleine forme en est la garantie!

L'entrée dans la salle s'accompagne de son lot de surprises. La taille de la structure avec son gigantesque surplomb, une copy-rock idéal, une zone de bloc et une hauteur non négligeable vous sautent immédiatement aux yeux. Avec le Vertical Event en arrière-pensée, l'ampleur et l'ambition de la salle frappent directement les esprits. A l'occasion de la dernière édition, une structure originale en forme de fissure avait même été rajoutée sur le mur. Un serpent d'une dizaine de mètres qui m'a tout de suite donné envie malgré mon aversion pour les colonnes. L'essai ne fut pas très long?

Après cet tentative infructueuse l'escalade dite 'classique' a rapidement pris le dessus dans nos petites têtes et nous avons rejoint les vestiaires... mixtes. Quelques minutes plus tard nous étions armés de nos baudriers, grigri et magnésie, prêts à répondre à l'appel frénétique du surplomb qui nous faisait face. Une fois l'échauffement court et intense terminé, c'est sur le cornet de frites - histoire de donner un nom à cette chose - que nous jetâmes notre dévolu. Les voies qui sont ouvertes dessus sont d'un style décalé des plus décalés et offrent une nouvelle vision de l'escalade. Pas besoin de vous dire que dans les voies les plus complexes vous devrez ressortir vos bouquins afin de déchiffrer au mieux les problèmes concoctés par les ouvreurs locaux. Un intermède déstabilisant qui ne nous a pas empêché de nous diriger ensuite vers les murs verticaux et plus techniques de la salle. Les ouvreurs d'Entre Ciel et Terre et leur style caractéristique vous apportent une touche de fraîcheur lorsque la fréquentation trop assidûe de votre propre fief vous a littéralement fermé les yeux. Et si vous désirez le petit extra, on vous invite à vous rendre sur le copy-rock aux difficultés plutôt inattendues.

L'absence de boissons dans la salle, amère désillusion, est vite oubliée si l'on considère l'ambiance qui y règne. Peut-être est-ce dû à ce côté estudiantin si désinvolte? Qui peut le dire? Avec la zone d'entraînement qui se trouve à l'étage, la salle a décidément prévu toutes les facilités. Un point de plus pour une salle qui en compte décidément beaucoup.

Encore quelques remarques à ne pas négliger:

  • Les ouvreurs se spécialisent visiblement dans l'utilisation optimale de structures.
  • Pan Gullich et pan "no foot" au dessus de la réception.
  • Les prises cachées derrière les coins sont régulièrement de la partie.
  • Pas d'embouteillages constatés sur le matelas. A moins que ce soit une question de timing?

Tarifs:

Tarifs d'application au 1er janvier 2006
Séance d'escalade ? 8.10
Séance d'escalade
avant permanence (avec badge safe control)
? 5.70
Carte de plusieurs séances (10 séances) ? 69.30
Abonnement (1 an)  ? 278.50
Abonnement (6 mois) ? 162.00
Abonnement (3 mois) ? 88.80
Plus d'info sur le site Internet...

Extras:

Surface grimpable salle: 1000 m2 
bloc: 60 m2 
Nombre de cordes 33
Voies salle: environ 100 voies de 3+ à 8b
bloc: environ 30 voies de 4b à 7c
7 nouvelles voies par semaine (en dehors des périodes de vacances)
Hauteur de 7m à 15m
A louer chaussons
baudriers
+ un matelas de sécurité

Plus d'info sur: www.entrecieletterre.be

Tijl
 


Vous devez être enregistré pour laisser un commentaire

S'inscrire



Les archives des articles 

Actualité 
Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Compétition Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Le dernier Championnat de Belgique de bloc 2015 a vu le sacre de Simon Lorenzi et Chloé Caulier. Devant une assistance clairsemée de par la proximité des vacances, les deux grimpeurs ont affirmé leur supériorité avec beaucoup d'aisance.

7 janvier 2016,

Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

Escalade en salle Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

A Leuven, une ère s'est achevée ce 30 décembre 2015. la salle d'escalade Hungaria y a définitivement fermé ses portes. D'aucuns diront que c'est tout un pan de l'histoire de l'escalade belge qui se termine. Quel futur pour les grimpeurs locaux?

4 janvier 2016,