Compétition
>
Articles 

UIAA Boulder Worldcup Birmingham

En force avec Chloé Graftiaux

20 mars 2006, 

Séance inaugurale de la UIAA Boulder Worldcup 2006, Birmingham s'est parée de ses plus beaux autours ce week-end.
C'est qu'en Angleterre, on sait y faire en matière d?événement. Une structure Entre-prises gigantesque fut mise en place par des organisateurs qui eurent également la judicieuse idée de coupler la compétition à un gigantesque salon outdoor drainant un maximum de visiteurs. Sage décision quand on connaît les difficultés rencontrées pour remplir les gradins de ce genre de manifestations. Une véritable aubaine pour les heureux détenteurs de billet qui purent assister trois jours durant aux ébats de l'élite mondiale des grimpeurs de bloc.

Les coupes

S'il fallait cependant trouver un petit défaut à cette rencontre menée tambours battants, il serait bien là... On a beau remplir les tribunes, l'absence d'un public de connaisseurs dont on connaît la force des encouragements a manqué à plusieurs reprises. Qui sait? Cela aurait pu permettre à l'un ou l'autre des compétiteurs de se donner encore plus.

Andrew Earl, 6eQuoiqu'il en soit, très peu ont eu à s?en plaindre. La qualité des problèmes ouverts y est bien pour quelque chose. Avec l?apparition de nouvelles règles régissant les compétitions de bloc, ce ne sont plus six mais bien quatre problèmes qui départagèrent les concurrents en finale. Raison de plus pour applaudir l?équipe d?ouvreurs qui a su jauger au mieux le niveau des grimpeurs en lice.

En effet, tant chez les dames que pour les hommes, les juges n'ont pas dû recourir au comptage du nombre d?essais et de zones pour faire le tri. Ce sont les plus expérimentés qui ont fait la différence : d?un côté la Russe Olga Bibik annoncée grande favorite cette année (en l?absence de Sandrine Levet qui se reconcentre sur la difficulté) enchaînant 3 blocs sur 4 et le Français Jérôme Meyer, étonnant d?aisance ce dimanche en sortant 4 blocs sur 4 tant aussi bien en demi que lors du round final !

Outre la qualité de la fête dans son ensemble, nous nous permettrons un petit cocorico en épinglant la splendide performance de Chloé Graftiaux. Elle a su, pour sa première coupe du monde de bloc, se hisser parmi les 6 dernières. D'un niveau physique légèrement inférieure aux autres concurrentes, Chloé aurait même pu se hisser sur le podium si quelques erreurs de lecture liées à sa relative inexpérience n'avaient pas affecté son parcours. Petites approximations que seule une accumulation de compétitions permettra de résorber. Elle termine tout de même à une remarquable 5ème place.

Chloé Graftiaux

Les 6 prochaines rencontres prévues au calendrier de la Coupe du Monde de bloc s?annoncent palpitantes. Avec Muriel Sarkany qui se prépare pour la difficulté, la Belgique possède deux atouts de charme pour briller en compétition internationale !

Hubert

 


Vous devez être enregistré pour laisser un commentaire

S'inscrire



Les archives des articles 

Actualité 
Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Compétition Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Le dernier Championnat de Belgique de bloc 2015 a vu le sacre de Simon Lorenzi et Chloé Caulier. Devant une assistance clairsemée de par la proximité des vacances, les deux grimpeurs ont affirmé leur supériorité avec beaucoup d'aisance.

7 janvier 2016,

Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

Escalade en salle Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

A Leuven, une ère s'est achevée ce 30 décembre 2015. la salle d'escalade Hungaria y a définitivement fermé ses portes. D'aucuns diront que c'est tout un pan de l'histoire de l'escalade belge qui se termine. Quel futur pour les grimpeurs locaux?

4 janvier 2016,