Compétition
>
Articles 

Le choc des bloceurs

Belgian Boulder 2000

1 mars 2000, 

Ca pince bien aussi en Roumanie Les 26 et 27 février derniers, tous les fans de bloc avaient l'occasion de se retrouver pour la rencontre au sommet entre les ténors du biceps et autres rois de la traction.
Lors de ce week-end ensoleillé, tout le petit monde de l'escalade belge s'était effectivement rassemblé à la salle Klimzaal Blok de Wilrijk pour prendre part au Championnat de Belgique de la discipline.
Accros de la réglette et bourrins en tout genre, accrochez-vous. Cette édition des championnats de Belgique restera en effet dans les annales.

Samedi ou le soleil omniprésent

Ouvreurs hyper-pro, jury en dehors de tout soupçon et grimpeurs surmotivés se mirent donc au travail le samedi matin (vendredi pour les ouvreurs) afin de nous proposer le meilleur spectacle avant les deux compétitions importantes du mois de mars (Goldfinger et Championnats de Belgique).
A la vue de la liste de départ, tout le monde se rendit vite compte qu'à part les quelques grimpeurs de rocher profitant du soleil omniprésent, tout le gratin belge était au rendez-vous.
Michel Van Eynde (Champion de Belgique '98), Olivier Coenen (Champion de Belgique de bloc '98 et '99), Alexis Mikolacjzak (Champion de Belgique '97), les frères Favresse, ou encore Marius Oniga : ils étaient tous là.
Marius s'empare de la deuxième place Tellement là, que les quelques déceptions émises après la précédente édition furent vite dissipées. On allait pouvoir assister à une véritable compétition de haut niveau.
Le samedi ne se termina qu'en confirmant la suprématie des « ci-dessus mentionnés ». Avec plus ou moins de clameurs, c'est bien l'entièreté de la troupe qui se qualifia pour la demi-finale.
A dire vrai, les grimpeurs durent cependant user de toutes les ruses pour déjouer les multiples problèmes ouverts par Johan Mus et Wally. Pour certains d'ailleurs, ce fut un petit 6C en dalle inclinée dans le bon sens (côté Fontainebleau s.v.p.) qui les fera cauchemarder encore quelques temps...

Dimanche : le soleil pour certains, la tempête pour d'autres

La demi-finale du dimanche, quant à elle, vit s'affirmer la suprématie d'un illustre inconnu mais néanmoins fortiche : Alexandre Gaspari.
A côté de lui, quelques-uns plutôt malheureux, virent rapidement s'évanouir leur chance comme vapeur au soleil. Ainsi, ce furent bien Michel Van Eynde, Peter Belien et notre joyeux luron, Olivier Coenen, qui filèrent tout droit à la trappe, sans repêchage.

Cette année, ce sont finalement les Favresse qui s'imposèrent sans trop de difficultés Nous allions donc pouvoir assister à une finale opposant les frères Favresse au camp de Braine-l'Alleud (Alexis Miko et Alexandre Gaspari), avec comme arbitre de choix, Marius Oniga et son compatriote roumain, Ene Lionel.
Celui-ci, tout droit venu de l'Est, profitait de ces Championnats pour parfaire sa condition en vue de la compétition Goldfinger du 18 mars.
N'oublions pas parmi les finalistes, les trois outsiders : Tom Vanden Berghe, Frederik Van Driessche et Ben Roose pour jouer les rôles de trouble-fêtes.
Au fil des minutes et des multiples essais tentés pour vaincre les trois voies de finale, le public put vite se rendre compte qu'elles avaient toutes trois le même niveau, 7B+/7C bloc svp...
Heureux furent ceux qui parvinrent finalement à donner la cotation exacte de ces voies...
Nous eûmes donc droit à une bonne heure de combats franchement disputés, entre les essais réussis, les prises de zone valorisées et les à-vue (et oui, il y en a eu...).
C'est Ene Lionel qui ouvrit le bal, nous prouvant par la même occasion qu'il maîtrisait les pinces plutôt bien.

Fatigué... Tandis qu'au finish, c'est Nicolas Favresse, jeune Bruxellois « 8Ciste », qui eut l'honneur de monter sur la première marche du podium avec deux voies réussies sur trois (dont une à-vue...).
Sur la deuxième marche, on retrouva Marius Oniga, qui aux dires de certains ne paraissaient pas vraiment en forme... Marius nous confia d'ailleurs être légèrement déçu de sa médaille d'argent. En tous cas, c'est déjà mieux que d'être troisième...

A évoquer le troisième, on parlerait plutôt d'une histoire de famille : la famille Favresse. Olivier se classe en effet 3ème.Après Muriel et Frédéric Sarkany, François et Arnaud Petit, il ne suffirait plus que Cédric, l'aîné des Favresse, nous sorte un 8a pour que la famille rentre dans le cercle très fermé des « top-families ». Ensemble, ils pourraient ainsi collectionner une belle brochette de croix dans le 8ème degré. De toute façon, on ne les compte déjà plus...

Quant à Alexis Miko et Alexandre Gaspari, ils ne rééditèrent pas leur prestation de la matinée.

Chez les filles, c'est finalement Mary Nichols qui gravit au mieux les trois voies de finale. Cependant, tout comme Ene Lionel chez les garçons, elle ne bénéficia pas des primes de victoire accordées aux trois premiers, pour cause de « non-belgitude ».
Pour clôturer cet article, notons la bonne ambiance qui a régné dans le public et parmi les participants pendant tout le week-end. A signaler en particulier, le désormais célèbre concours de jetés organisé par Wally et remporté cette fois-ci par Olivier Coenen (qui, en prime, nous gratifia d'un crochet de pied sur le bac de réception et cela, tête en bas).

Hubert


Vous devez être enregistré pour laisser un commentaire

S'inscrire



Les archives des articles 

Actualité 
Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Compétition Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Le dernier Championnat de Belgique de bloc 2015 a vu le sacre de Simon Lorenzi et Chloé Caulier. Devant une assistance clairsemée de par la proximité des vacances, les deux grimpeurs ont affirmé leur supériorité avec beaucoup d'aisance.

7 janvier 2016,

Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

Escalade en salle Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

A Leuven, une ère s'est achevée ce 30 décembre 2015. la salle d'escalade Hungaria y a définitivement fermé ses portes. D'aucuns diront que c'est tout un pan de l'histoire de l'escalade belge qui se termine. Quel futur pour les grimpeurs locaux?

4 janvier 2016,