Compétition
>
Articles 

Finale Belgian Climbing Cup 2000-2001

1 février 2001, 

Pour ceux qui l'auraient manqué, la finale de la "très" célèbre BCC 2000 s'est déroulée ce samedi dans nos lointaines contrées limbourgeoises sous un déluge de vent et de grêle. A voir ça, heureux sommes-nous d'être belges sachant que les Français réalisent encore toutes leurs compétitions régionales en falaise...

Par contre, malheureux sommes-nous puisqu'une fois n'est pas coutume, c'est un ouvreur néerlandais qui officia pour le meilleur et pour le pire. Sans entrer dans la polémique, c'est à croire que dix millions d'habitants ne suffisent pas à nous offrir une équipe d'ouvreurs de qualité. A noter cependant à la décharge de l'organisation, les absences de Luc Delhaye sur blessure et de Tintin pour cause de participation à la compétition.

Participation du tonnere...

Comme d'habitude, très peu de grimpeuses féminines répondirent à l'appel pressent de la résine. Elles ne furent effectivement que cinq à défier les voies qui avaient été préparées pour elles. Tellement peu que certaines d'entre elles, comme Ilse Hauchecorne, auraient pu sans difficulté (zipper au premier pas de chaque voie) gagner sans se forcer. Pour cause elle était seule dans sa catégorie.

Laurie VentatQuant aux autres catégories, deux duels nous furent offerts: l'un entre le talent grandissant de Laurie Venta et l'expérience non discutée d'Isabel Van Havermaet dans la catégorie C et l'autre entre Nathalie Hanssens et Liza Lauwers dans la catégorie B, les deux premières gagnant respectivement dans leur "groupe" (à vous de juger si deux personnes constituent un groupe...).Pour les garçons, les catégories inférieures nous montrèrent une belle brochette de futurs talents, du moins on l'espère. Avec la victoire in extremis de Maarten Dewil, c'est une course au finish qui s'est achevée dans la catégorie C. De prime abord, Maarten ne faisait pas le poids face à ses concurrents directs puisque Charlélie Barcza avait notamment démontrer lors de compétitions précédentes sa rage de vaincre en réalisant des prestations effroyables (à 1 prise du bac dans la finale en 7c de l'Open de Flandres). Poussé par on ne sait quel force surnaturelle, notre super-rédacteur surpassa ses adversaires de quelques points au décompte final.

Julien AndréPour les deux dernières catégories et comme plat de résistance, le faible public eut droit à la sévère loi des chiffres. Le décompte final était réalisé cette année sur base de l'entièreté des résultats obtenus pendant toutes les manches préliminaires de la Coupe, ainsi qu'en demi et en finale. Autant dire que certains étaient déjà gagnants avant même de commencer. Ce fut le cas en catégorie B où, malgré une piètre prestation, Jean-Sébastien Lambert n'en gagna pas moins un beau titre à accrocher à son palmarès.

Ambiance techno...

La tension fut à son comble lorsqu'entrèrent en lisse les participants à la dernière voie. Il est vrai qu'à ce moment, tous les grimpeurs avaient encore leur chance de décrocher le titre et avec lui, un petit party-flight vers une destination ensoleillée...

Olivier Coenen, rageur à ses heures et local de l'étape, nous offrit comme d'habitude un combat d'anthologie qui se termina par une petite touchette sur le bac final et un cri à faire pâlir Tarzan de jalousie...

Vint ensuite Marius Oniga qui, comme revenu d'entre les morts, grimpota tranquillement jusqu'au top, histoire de voir si la voie valait vraiment 8a+.

Pour conclure en beauté, il ne manquait plus qu'à Julien André de s'évertuer à faire de même sous la pression des spectateurs et du speaker déchaînés. C'est ce qu'il fit en beauté et avec brio pour s'envoler vers le paradis, fait de palmiers et de tortillas, de techno et d'ectazy: Barcelone!

En quelques mots, une belle séance d'escalade comme on en voit de plus en plus rarement avec une ambiance feutrée comme on en voit de plus en plus souvent...

Maarten DewilOlivier Coenen


Vous devez être enregistré pour laisser un commentaire

S'inscrire



Les archives des articles 

Actualité 
Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Compétition Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Le dernier Championnat de Belgique de bloc 2015 a vu le sacre de Simon Lorenzi et Chloé Caulier. Devant une assistance clairsemée de par la proximité des vacances, les deux grimpeurs ont affirmé leur supériorité avec beaucoup d'aisance.

7 janvier 2016,

Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

Escalade en salle Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

A Leuven, une ère s'est achevée ce 30 décembre 2015. la salle d'escalade Hungaria y a définitivement fermé ses portes. D'aucuns diront que c'est tout un pan de l'histoire de l'escalade belge qui se termine. Quel futur pour les grimpeurs locaux?

4 janvier 2016,