Compétition
>
Articles 

European Youth Cup Genève

Coup d?envoi de la saison internationale d?escalade de compétition

6 avril 2004, 

Une belle délégation belge avait fait le voyage pour Genève ce week-end où se déroulait la première manche de la European Youth Cup.

Rassurez-vous, foi de témoin privilégié, la Belgique n?a pas à rougir de ses représentants et représentantes. Même si les grandes nations parviennent à placer à chaque fois plusieurs grimpeurs sur le podium, les 4 finalistes belges ont su tirer parti de leur expérience et, pour l?une d?entre elles, accrocher une nouvelle victoire à son palmarès.

Mathilde Brumagne

Il en a pourtant fallu de peu pour qu?un deuxième podium tombe dans l?escarcelle de la Belgique. Le sort et les conditions en ont cependant décidé autrement.

Retour en arrière?

Nous sommes fin mars 2004 et le temps est venu de sélectionner les jeunes qui auront l?occasion de faire le déplacement à Genève. Une fois n?est pas coutume, il y a foule au balcon dans certaines catégories et le choix doit s?opérer lors d?une journée de sélection nationale.

Alix GraftiauxQuotas (4 jeunes par catégorie), appréciation de la forme du moment et obligation de donner à chacun sa chance furent les critères retenus pour la sélection. Même s?ils firent grincer des dents à plus d?un, tout le monde s?en sort plus ou moins bien. Se forme ainsi un groupe de 8 filles et 7 garçons prêt à affronter les dévers de la salle de la Queue d?Arve à Genève.

Au bord du lac?

Les qualifications du samedi sonnent le glas de 11 de nos 15 représentants. En cause bien entendu, la difficulté des itinéraires. De loin supérieur à ce qui est proposé en Belgique, le niveau des voies atteint déjà 7a et 7b pour les Minimes avec une quasi-obligation de réussite pour accéder en finale.

Même si l?escalade se fait flash, il n?empêche que trouver la clef pour passer les endroits critiques reste un art que seules Chloé Graftiaux et Mathilde Brumagne réussissent à maîtriser. Elles sortent toutes deux leurs voies de qualification et s?assurent une première place provisoire dans leur catégorie avant d?aborder les finales.

Les rejoignent Lara Debacker et Alix Graftiaux qui, sans sortir les deux passages, mettent toutefois à profit leur longue expérience.

Dimanche, à vue?

Le vrai challenge ne commence que le dimanche avec la mise en place des conditions réelles de compétition : à vue et isolement pour tous.

Lara DebackerSur un mur imitation rocher où les prises de toutes les couleurs cotoient les inserts, Mathilde Brumagne tricote. Elle ne parvient pas à lire la voie correctement et chute dans le toit là où il aurait fallu qu?elle fonce comme la gagnante Minimes, la Suissesse Christina Schmid. Elle obtient une belle 5ème place forcément déçue.

En Cadettes, Lara Debacker s?offre un beau combat juste avant le passage de Chloé Graftiaux. Arrivant dernière de sa catégorie, on sait d?avance la prise que Chloé devra atteindre pour prétendre à la victoire. Prise que Chloé dépasse sans trop de problèmes après nous avoir montré son sang-froid lors d?un clipage de dégaine récalcitrant. Elle signe là un de ses plus beaux succès en compétition, d?autant plus qu?elle grimpe à une hauteur supérieure à celle de ses aînées juniors !

Alix Graftiaux finit la boucle en suscitant une dernière fois les clameurs de la délégation belge présente sur place. Elle termine à la 5ème place.

A noter la belle performance de Michaël Timmermans qui parvient à décrocher une première place dans sa catégorie à l?Open de bloc qui a suivi les qualifications. Il reçoit un beau crashpad en prime !

Hubert


Vous devez être enregistré pour laisser un commentaire

S'inscrire



Les archives des articles 

Actualité 
Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Compétition Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Le dernier Championnat de Belgique de bloc 2015 a vu le sacre de Simon Lorenzi et Chloé Caulier. Devant une assistance clairsemée de par la proximité des vacances, les deux grimpeurs ont affirmé leur supériorité avec beaucoup d'aisance.

7 janvier 2016,

Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

Escalade en salle Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

A Leuven, une ère s'est achevée ce 30 décembre 2015. la salle d'escalade Hungaria y a définitivement fermé ses portes. D'aucuns diront que c'est tout un pan de l'histoire de l'escalade belge qui se termine. Quel futur pour les grimpeurs locaux?

4 janvier 2016,