Compétition
>
Articles 

Championnats du Monde d'Aviles

Compte-rendu

23 septembre 2007, 

Aux Championnats du Monde d?escalade, seuls les plus affûtés physiquement et mentalement parviennent sur le podium.
Dans le bassin industriel d?Aviles en Asturies les prétendants se comptaient cette semaine non pas par dizaines mais bien par centaines ! 88 en vitesse, 182 en difficulté et pas moins 207 en bloc. Foi de Marco Scolaris, Président de l?International Federation of Sport Climbing (IFSC), on n?avait jamais vu ça ! Plus de 477 grimpeurs issus de 52 nations.

Muriel Sarkany en demi-finale

Au compteur de la Belgique seuls quatre représentants à dénombrer. Quatre valeureux avec un palmarès limité ou déjà largement étoffé : Salah Boulbahaiem, Alix, Chloé Graftiaux et Muriel Sarkany.

Un public chaleureux

« Ici, j?ai grimpé à fond. »Cette dernière peut se targuer d?avoir dix ans de plus que ses plus proches concurrentes. 33 ans en ce mois de septembre. Malgré cela, Muriel est au meilleur de sa forme. Pour sa sixième participation aux Championnats du Monde, elle s?offre une médaille d?argent avec une saveur bien particulière.
C?est qu?après Munich en 2005, tout semblait tenir sur le fil du rasoir. Muriel confesse : « Je me souviens de la finale où j?étais restée bloquée sur un mouvement au début de la voie et qu?on m?a annoncé qu?il me restait une minute. C?est à ce moment-là que je me suis lancée. » Malheureusement trop tard.
Deux ans plus tard, la déception est oubliée. A Aviles, Muriel a grimpé sans pression. Sans pression psychologique, dit-elle. C?est selon elle ce qui lui a permis de faire la différence par rapport aux autres. « Je ne peux pas dire que je suis venue sans pression. Du stress, il y en a toujours. Je pense que j?ai surtout mieux géré l?événement. »
Notre compatriote prouve une nouvelle fois que l?expérience est primordiale pour aborder sereinement ce genre de compétitions. « Ici, j?ai grimpé à fond. » Son résultat en finale en dit long : 8b à vue ! Seule Angela Eiter et Maya Vidmar (reclassée 3ème sur base des résultats de qualifications) ont fait aussi bien.
Atmosphère énergisante, public chaleureux, voies bien ouvertes, organisation sans faute. Muriel a pris du plaisir. Ses Championnats du Monde sont réussis.

Muriel Sarkany en finale

Pour Chloé Graftiaux, le résultat est certes moins glorieux, mais néanmoins positif au regard de ce qu?elle a accompli cette semaine. La Namuroise a le privilège de faire partie du groupe des 10 grimpeuses qui sont parvenues en demi-finale des deux épreuves reines, la difficulté et le bloc. Programme chargé donc qui n?a pas influencé la performance générale de Chloé. « Je ne me suis pas entraînée spécifiquement pour la difficulté (ndlr : elle y termine 23ème). Ce matin je me sentais bien même si un peu fatiguée musculairement. » nous confiait-elle. En demi-finale du bloc, sa discipline de prédilection, elle enchaîne deux voies à vue mais passe à quelques centimètres de sortir la troisième qui lui aurait permis d?atteindre le round final. Elle obtient une 12ème place au classement final.

Chloé Graftiaux

Reste la Coupe du Monde où, tout comme Muriel Sarkany, elle vise une place dans le Top 5, voire plus !

Hubert

 


Vous devez être enregistré pour laisser un commentaire

S'inscrire



Les archives des articles 

Actualité 
Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Compétition Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Le dernier Championnat de Belgique de bloc 2015 a vu le sacre de Simon Lorenzi et Chloé Caulier. Devant une assistance clairsemée de par la proximité des vacances, les deux grimpeurs ont affirmé leur supériorité avec beaucoup d'aisance.

7 janvier 2016,

Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

Escalade en salle Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

A Leuven, une ère s'est achevée ce 30 décembre 2015. la salle d'escalade Hungaria y a définitivement fermé ses portes. D'aucuns diront que c'est tout un pan de l'histoire de l'escalade belge qui se termine. Quel futur pour les grimpeurs locaux?

4 janvier 2016,