Compétition
>
Articles 

Belgian Climbing Cup 2004

round 2

15 novembre 2004, 

Lors de la première manche, on a pu constater qu'il valait mieux avoir de la continuité sur petites prises en léger dévers et qu'il fallait savoir lire une voie correctement. Les grimpeurs les plus techniques s'en sont d'ailleurs très bien sortis.

Cette 2e manche de coupe de Belgique qui s'est déroulée à Zottegem fut toute différente. En effet, avec une hauteur de 10 à 12 mètres et un gros dévers pour les voies les plus dures, c'est de force et de résistance qu'il fallait. La partie ouverture était assurée par Jérôme Deboeck pour le 6b (résistance sur pinces et plates dans le vertical) et le 7a (résistance en léger dévers avec des problèmes de placements). De mon coté, j'avais du boulot avec le 6c (technique en première partie puis très power sur les derniers mètres en gros dévers), le 7b (puissance en gros dévers avec une prise en S qui en fit souffrir plus d'un) et le 8a (très résistant avec pas mal de mouvements dynamiques)

Commençons avec la gente féminine et le trio de tête constitué des s?urs Graftiaux (1 ère et 2 ième) et de Kim Anthony (3 ième). Avec la victoire de Chloé, ce fut exactement le même podium que lors de la première manche. La coupe est désormais jouée car avec 2 victoires Chloé est irrattrapable

Pour les hommes, la tension était palpable car si Michaël Timmermans gagnait, la coupe était jouée. Dans la première voie, 7 grimpeurs sortent: Jonathan Thomas, Frédéric Sarkany, Florian Materne et Michaël Timmermans. Les accompagnent 3 hollandais mutants hors catégorie.
Dans la deuxième voie, on aura pu voir qu'il fallait tout donner dès le premier mouvement et quand on vit que Michaël glissa juste avant le surplomb, on se dira que la coupe n 'est pas du tout jouée et on savait désormais que les autres iraient plus loin. Et c est ce qui s'est passé avec Florian Materne qui sort ce surplomb et continue tel un indécrochable. Suit Frédéric Sarkany qui avec son style très précis arrive à toucher l'avant dernière prise. Avec une telle prestation, on avait du mal à imaginer que Jonathan Tomas ferait mieux. Grâce à ses ressources physiques et mentales, Jonathan arrive au dernier mouvement de cette voie en tapant sur le bac final. Tout le monde souffle suite au vol monstrueux qu'il s'est tapé et on aura vraiment eu l'impression que le niveau était monté très très haut ce samedi.

Du côté des hommes, la coupe n'est pas encore attribuée et c'est tant mieux pour le suspens. Mais on pourra toujours pronostiquer en imaginant comme gagnant:

  • Michael Timmermans: il faut absolument la victoire à Doische (Pas d'ex eaquo à la première place non plus)
  • Frédéric Sarkany: Il faut absolument la victoire à Doische ET que Michael et Jonathan terminent dans les 3 ou 4 e places au mieux.
  • Jonathan Thomas: une victoire à Doische suffit ou une deuxième place suffit si Michael ne gagne pas

Bref, tout est possible et les paris sont ouverts. Rendez vous le 4 décembre pour en découdre lors de la dernière manche de la coupe de Belgique à Doische.

Tintin


Vous devez être enregistré pour laisser un commentaire

S'inscrire



Les archives des articles 

Actualité 
Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Compétition Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Le dernier Championnat de Belgique de bloc 2015 a vu le sacre de Simon Lorenzi et Chloé Caulier. Devant une assistance clairsemée de par la proximité des vacances, les deux grimpeurs ont affirmé leur supériorité avec beaucoup d'aisance.

7 janvier 2016,

Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

Escalade en salle Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

A Leuven, une ère s'est achevée ce 30 décembre 2015. la salle d'escalade Hungaria y a définitivement fermé ses portes. D'aucuns diront que c'est tout un pan de l'histoire de l'escalade belge qui se termine. Quel futur pour les grimpeurs locaux?

4 janvier 2016,