News précédenteNews suivante
Compétition
>
Actualité 
Caulier et Hanssens sacrés Champions de Belgique de bloc 2014

Caulier et Hanssens sacrés Champions de Belgique de bloc 2014

23 décembre 2014

Il est 10 heures ce samedi 22 décembre. Une trentaine de grimpeurs se présentent à la porte de la salle Biover de Gand fraîchement inaugurée. Minimes, cadets, juniors, seniors, tous sont là pour tenter leur chance dans la course au titre de Champion de Belgique de bloc 2014. Ils ont dû batailler ferme pendant les épreuves qualificatives mais c'est aujourd'hui que tout se joue. Peu s'attende à ce que la journée soit longue. Or elle le sera pour beaucoup. Notamment les finalistes senior qui ne sortiront que vers 23 heures, après un véritable marathon fait de grimpe et d'isolation.
A cette heure-là, deux grimpeurs exhultent, chacun pour des raisons distinctes. Après trois échecs successifs, Chloé Caulier remporte son premier titre de Championne de Belgique de bloc. Elle témoigne: "Après trois championnats ratés consécutivement, cet évènement était devenu ma bête noire" Malgré une bonne préparation et le soutien de tout mon entourage, je craquais psychologiquement en finale chaque année. Cette fois-ci, j'étais assez nerveuse mais c'était un "bon" stress. Je crois que ce qui a fait la différence, c'est l'expérience !" En début de saison, Chloé décide en effet avec son entraîneur Christophe Depotter de mettre en place de nouvelles méthodes d'entrainement, aussi bien physiques que mentales. Celles-ci ont payé. Outre ce titre national, Chloé a glâné ses premières médailles en compétition internationale en junior et a terminé à la 11ème place du Championnat du monde de bloc senior.
Côté masculin, Stéphane Hanssens est lui aussi sacré Champion de Belgique de bloc pour la première fois de sa carrière, comme 4 grimpeurs avant lui. Il faut remonter à 2009 et Jonathan Thomas pour voir un grimpeur masculin s'imposer deux années de suite. Selon Stéphane "c'est le fait aléatoire de la discipline qui fait que c'est plus difficile de conserver un titre tel que celui-là. On en reparlera l'année prochaine, mais il suffit d'un bloc qui ne te convient pas, un mouvement que tu ne comprends pas et c'est fini. Ca se voit aussi en international, il y a beaucoup plus de surprises qu'en difficulté. Puis, on n'a jamais eu de vrais bloqueurs masculins ces dernières années, sans dénigrer qui que ce soit. Mais ça reste à chaque fois une discipline très ouverte. Ce qui en rend les choses intéressantes."

Une chose est sûre, tous deux sont d'accord pour plébisciter la qualité de la compétition. Outre un public qui a poussé les grimpeurs jusqu'au bout, les voies étaient de haut niveau. Stéphane: "Les blocs étaient géniaux. C'était une grimpe intelligente comme je l'aime. Il fallait être fort, mais bien comprendre ce que les ouvreurs voulaient qu'on fasse. Le dernier bloc par exemple, la méthode la plus facile était finalement un jeté de pied. Il fallait sauter d'une prise à une autre. Et bon, si tu n'avais pas compris ça, t'étais foutu." C'est au 8ème essai de ce dernier bloc que Stéphane a fait la différence sur ses concurrents. Un sacre, cela se mérite.

Résultats et photos du Championnat de Belgique de bloc 2014

Finale de Chloé Caulier en vidéo




Vous devez être enregistré pour laisser un commentaire

S'inscrire



Les archives des news 

Photos 

Actualité 
Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Compétition Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Le dernier Championnat de Belgique de bloc 2015 a vu le sacre de Simon Lorenzi et Chloé Caulier. Devant une assistance clairsemée de par la proximité des vacances, les deux grimpeurs ont affirmé leur supériorité avec beaucoup d'aisance.

7 janvier 2016,

Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

Escalade en salle Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

A Leuven, une ère s'est achevée ce 30 décembre 2015. la salle d'escalade Hungaria y a définitivement fermé ses portes. D'aucuns diront que c'est tout un pan de l'histoire de l'escalade belge qui se termine. Quel futur pour les grimpeurs locaux?

4 janvier 2016,