BCCC
>
Articles 

Règlement Boulder 2004

11 février 2004, 

Art B1 : Introduction

1.1 Ce règlement représente un complément au règlement officiel ICC.

Les conditions générales ainsi que les conditions spécifiques concernant l?escalade de bloc.

1.2 Définition :

Tours : avec ceci est mentioné les deux phases de succession de la compétition (qualifications et finales)

Temps de rotation : le temps maximum qu?un participant possède pour réaliser le ?bloc?, le placement, l?observation et le grimper inclus. Ce temps est de 5 minutes pour les sélections et 4 minutes pour les finales.

Temps de repos : le temps pour récupérer entre deux blocs. Le temps de repos pour les sélections est de 5 minutes, pour la finale 12 minutes.

Prise de zone : Une prise dite « prise de zone », bien visible est entourée, au environ de la moitié du bloc qui peut fournir au grimpeur un point de bonus s? il réusit à tenir cette prise. Seul l?arbitre du bloc décide si une prise est tenue par le participant.

Prise de sortie : Une prise dite « prise de sortie », bien visible est entourée, a la fin du bloc. Le passage est réussi si la prise de sortie est tenue à deux mains et que le juge du bloc annonce "OK".

1.3 Pendant les sélections tous les participants doivent grimper 8 bloc ?à vue?. Ici les règles internationales ?on sight? comptent. Le finale (18 hommes et 6 dames) est ?après-travail?.

1.4 Le nombre de mouvements d?un de bloc  ne devrait pas être supérieur à 12 et le nombre moyen de mouvements dans un tour devrait être entre 4 et 8.

1.5 Chaque bloc est grimpé en ?solo?. La sécurité est assurée par des tapis spéciaux qui doivent amortir sans danger les chutes. Pour des raisons de sécurité, la hauteur de chute possible ne devra pas être supérieure à 3 mètres, hauteur mesurée depuis la partie la plus basse du corps d?un concurrent.

Art B2 : Inscriptions et zone d?isolement

2.1 Les inscriptions se font au secrétariat du BAC. Sur BCN (à partir de 10/02/04), les ordres de passages et groupes seront publiés pour les participants. L?ordre du jour est défini par tirage au sort. Le grimpeur est responsable de sa présentation a l? acceuil à temps. Le grimpeur qui ne se présente pas avant la dernière heure de présentation a au moins une carte jaune ou prend le risque d?une exclusion. En relation des règles d?isolation, le groupe 1 et le groupe 2 ne peuvent pas quiter la salle de d?escalade avant que le groupe 3 soit entré en zone d?isolation (11h00).

Groupe 1 : la dernière heure de présentation : 08h00

Groupe 2 : la dernière heure de présentation : 09h30

Groupe 3 : la dernière heure de présentation : 11h00

2.2 Les zones d?isolement ne sont accessibles qu?aux :

a aux personnes officielles  indiqués par le BCCC

b les compétiteurs inscrits qui se préparent pour leur premier tour, à partir de l?heure publiée

c entraîneurs, coaches et/ou kinésistes ( à condition d?une autorisation explicite du président du jury)

d toutes autres personnes seront autorisee a aller en zone d?isolement à condition d?une autorisation explicite du président du jury et accompagnée par une personne officielle qui vérifie que les règles d?isolement soient respectées et que les participants ne sont pas genés pendant leur préparation

e les animaux sont pas autorisés en zone d?isolement

2.3 Les personnes mentionées en 2.2 b et 2.2 c ne peuvent plus quittér la zone d?isolement sans autorisation écrite  du président du jury (avec exception des grimpeurs qui commencent leurs selections). Si ils quittent la zone d?isolement, ils ne peuvent plus entrer avant que le tour de sélection en cours soit termine.

Art. B3 : Temps d?observation

Ceci est inclus dans le temps de rotation dans les sélections. Pour la finale, le temps d?observation communs  et le temps ?work-out? est de 30 minutes.

Art. B4 : Zone de Transit

4.1 Avant que le grimpeur commence son tour, chaque participant sera accompagné par une personne officielle a la zone de transit proche du premier bloc. De cette position,  le participant ne peut pas avoir vue sur les blocs.

4.2 Le grimpeur/la grimpeuse peut exclusivement passer de la zone d?isolement vers la zone de transit par une personne officielle comme dite au Art. B2.2

4.3 Chaque grimpeur doit se tenir prêt pour le temps de leur prestation et se diriger de la zone de transit vers la zone de compétition. Chaque retard peut mener a la disqualification du grimpeur impliqué.

Art. B5 : Procedure de grimpe

5.1 Le juge de Bloc montre a chaque grimpeur toute suite le départ (les prises de mains et pieds obligatoires qui seront marqueés clairement), la prise de zone marquée, la prise de sortie et des éventuelles limitations. Apres, le grimpeur peut commencer ses essais. Chaque grimpeur a droit a un nombre illimité d?essais dans le temps de rotation prévu.

5.2 Avec exceptions des prises de départs, le grimpeur ne peut pas toucher les autres prises du sol. Violer cette règleequivaut a ce que le grimpeur reçoive une carte jaune. Deux cartes jaunes pendant une compétition causent, néanmoins une autre sanctions,soit une carte rouge et donc la disqualification.

5.3 Le début et la fin d?une rotation seront annoncés par un signal sonore suffisamment fort pour être parfaitement audible par les concurrents. A ce signal les concurrents qui grimpent stoppent leur escalade et vont en zone de repos d?où ils ne pourront voir les passages suivants. Les concurrents qui terminent leur période de repos rejoignent le passage suivant. La dernière minute du temps de rotation sera annoncée par haut-parleur ou signal sonore différent et moins fort.

5.4 Désescalader est autorisé tant que le grimpeur ne touche pas le sol

5.5 Schéma de compétition

Le premier tour (sélections) consiste de 8 blocs qui sont grimpés ?on sight ? (à vue) par une schéma de rotation. La finale consiste en 6 blocs (différents blocs pour hommes et dames) et sera grimpée selon la formule suivante :

Les finalistes dames forment une groupe de 6 grimpeuses, les finalistes hommes seront divisés entre trois groupes de 6 grimpeurs. Après un temps commun de ?work-out? de 30 minutes, le groupe des finalistes dames commencent leur finale. A chaque finaliste est attribue un bloc et peut l?essayer pendant 4 minutes. Le numéro du premier bloc consacré est déterminé par le ranking des sélections. Le dernier finaliste dans le ranking commence avec boulder numéro 1, l?avant-dernier finaliste avec boulder numéro 2, etc. Après 4 minutes le premier groupe des finalistes des hommes commencent leur finale, suivi après 4 minutes par le deuxième groupe des hommes et 4 minutes après par le troisième groupe des hommes. Aussi ici les blocs seront atribues en fonction du ranking des sélections. Après c?est de nouveau le groupe des finalistes dames qui grimpe. La finaliste la derniere placée commence maintenant avec boulder numéro 2, etc. La finale se termine quand tous les finalistes de cette façon ont eu 4 minutes de temps de grimpe. Avec ce système, le temps de repos entre deux boulders est de 12 minutes.

Art. B6 : Fin d?une Prestation

6.1 Dès que un grimpeur tient la prise de sortie avec deux mains, le juge de bloc validera un essai réussi en annoncant  ?OK?. Seul le juge de bloc juge si la prise de zone est ?tenue? et si le bloc est réussi réglementèrement. Si le grimpeur n?a pas tenu la prise de zone mais a réussi son boulder, cette prise de zone est considerée comme ?tenue?.

6.2 Quand un compétiteur réussit ou non le passage il saute sur le tapis de protection

6.3 La tentative d?un grimpeur est considérée comme commencée dès que ses deux pieds ne touchent plus le sol et se termine des qu?il :

● retourne au sol

● dépasse les limitations du voie

● utilise une prise interdite

Le juge de bloc note les données suivantes :

● la tenue ou non de la prise bonus et le nombre d?essais en cas de tenu

● la réussite ou non du passage et le nombre d?essais en cas de réussite

Dans le temps de rotations le grimpeur peut faire un nombre d?essais sans limites pour réussir un bloc. Si il réussit avant la fin du temps de rotation, il doit attendre au pied du bloc jusqu?a la fin du temps de rotation. Il ne peut pas avoir vue sur les prochaine bloc.

6.4 Incident technique

6.4.1 comme incident technique est consideré :

● une prise case ou mal fixée

● chaque fois qu?un grimpeur sent qu?il a hors de sa volonté un aventage ou un désaventage injuste

6.4.2 Procedure à suivre en cas d?incident technique

Si l?incident technique peut être remédie pendant  le temps de rotation le grimpeur peut choisir pour :

S?il  continue ses essais pendant le temps de rotation

S?il  ne continue pas ses essais pendant le temps de rotation. Dans ce cas il reçoit après avoir termine le tour et si le Président du jury le décide, la possibilité à créer pendant  les minutes restantes la possibilité pour le grimpeur concerne à faire un nombre des essais sans limites dans le bloc concerne ou l?incident technique s?est produit (avec un minimum de 2 minutes).

Si l?incident ne peut pas être réparé avant la fin du temps de rotation, au signal de fin du temps de rotation, le tour est stoppé pour le concurrent victime de l?incident et les concurrents se trouvant dans les autres passages. Après réparation, les concurrents sont autorisés à reprendre leurs tentatives dans le temps qu?il leurs restaient avec un minimum de 2 minutes dans un temps de rotation. La compétition est ensuite reprise normalement en concordance avec les temps de rotation.

Art. B7 : Classement après chaque tour

7.1 Pour chaque tour un classement sera fait ou les éléments suivants en ordre décroissant d?importance seront pris:

  1. Le nombre de passages réussis
  2. La somme des essais pour réussir les passages
  3. Le nombre de prises bonus tenues
  4. La somme des essais pour tenir les prises bonus

7.2 Pour le classement final, seuls les résultats de la finale seront pris en compte. Lorsqu?il y a des ex aequo?s (avec exception d?ex æquo du premier place) la procédure de countback sera utilisée. En cas d?un ex-aequo à la première place on organise une super-finale sur un passage selon les règlements de l?escalade de la difficulté

7.3 Dans la finale le nombre de participants est de maximum 18 hommes et 6 dames. Si le quota est dépassé, le nombre de compétiteurs le plus proche du quota sera appliqué et sans que le maximum sera dépassé. Le nombre de participants étrangers a la compétition sera limité à 5 hommes et 2 dames. Les participants étrangers ne sont pas pris dans le classement final.

Art. B9 : Procédure de appel

Un grimpeur qui veut faire un appel contre une décision d?un juge de bloc doit être adressé au président du jury dans les trente minutes après avoir termine son tour. Le président du jury prend note de l?appel et forme une commission d?appel. La décision finale de la commission d?appel sera communiquée au grimpeur le plus vite possible. Contre la décision du commission d?appel il n'y a plus d'appel possible.


Vous devez être enregistré pour laisser un commentaire

S'inscrire



Les archives des articles 

Actualité 
Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Compétition Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Le dernier Championnat de Belgique de bloc 2015 a vu le sacre de Simon Lorenzi et Chloé Caulier. Devant une assistance clairsemée de par la proximité des vacances, les deux grimpeurs ont affirmé leur supériorité avec beaucoup d'aisance.

7 janvier 2016,

Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

Escalade en salle Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

A Leuven, une ère s'est achevée ce 30 décembre 2015. la salle d'escalade Hungaria y a définitivement fermé ses portes. D'aucuns diront que c'est tout un pan de l'histoire de l'escalade belge qui se termine. Quel futur pour les grimpeurs locaux?

4 janvier 2016,