Alpinisme
>
Articles 

Longues voies alpines autour de Bourg-St-Maurice

Un peu de tout

19 août 2006, 

La Vanoise, 1000 km de Bruxelles, à deux pas du Mont-Blanc et un paradis pour le grimpeur de longues voies alpines. Dans cette région le beau temps de septembre s'accorde parfaitement avec la réalisation de quelques belles ascensions. Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore, en voici quelques-unes: l'Aiguille de la Nova, la Pierra Menta et la Grande falaise de Séloge.

Aiguille de la Nova

Ici comme partout ailleurs, les conditions météo dictent leur loi. Pas question d'entraver la règle. A ce petit jeu c'est le pilier Sud de l'Aiguille de la Nova qui fut choisi comme première ascension en raison des piètres prévisions pour le lendemain. Au départ du parking comptez un bon 2h30 de marche jusqu'au pied de la voie. Avec un moyen de transport adapté la distance peut même être raccourcie à 1h30. Une fois sur place, le départ du pilier sud est immanquable. De 4de touwlengte, 5bUne cordelette pend au premier scellement. Avec ses trois premières longueurs en 6a, c'est le début de la voie qui en constituera la partie la plus difficile. Parmi celles-ci la troisième avec son 6a (obl) s'avère coriace mais reste de tout beauté. La suite est beaucoup moins complexe: une succession d'une dizaine de longueurs entre 3 et 5b qui offre un large panel de styles. La quatrième longueur est incontestablement la plus belle de toute la voie. Un bon calcaire compact agrémenté de quelques cailloux et autres pierres. La septième par contre traverse un léger dévers et est à faire en A0 (5b selon le topo, mais incorrect). S'enchaînent alors plusieurs longueurs dans le quatrième degré vous menant directement sur l'arête et procurant ainsi à l'ensemble un goût plutôt léger. Une dalle assez raide bariolée d'une large fissure constitue la voie la plus marquante de l'itinéraire. C'est elle qui vous ouvrira les portes des dernières longueurs.

Pour la descente le long de l'arête Ouest, tablez sur un mix de désescalade et 2 ou 3 rappels. Le dernier se fait via une arête Nord assez chaotique ou via un renfoncement dans le rocher menant au pied de la voie. 

Le retour vers les contrées civilisées pour enchaîner notre prochain projet n'est pas nécessaire. Il est très facile de récupérer ses sacs à dos et de se diriger tout droit vers un refuge hospitalier en seulement deux heures. Au départ du petit mais très agréable Refuge de Presset un essai sur la Pierra Menta est tout à fait possible dès le lendemain. Et c'est ce que nous programmons.Pierra Menta gezien vanaf de Aiguille de le Nova

En opposition avec l'Aiguille de la Nova, la Pierra Menta n'est pas formée en calcaire mais bien en conglomérat. Nous remarquons rapidement que le caillou nous cause plus de souci que prévu. Inconnu en nos régions la recherche des prises s'y avère plus complexe, même en terrain facile.

La Pierra Menta héberge pas moins de 14 voies à l'équipement moderne entre D et ED et une hauteur de +/- 120 mètres. Avec l'arête Nord c'est l'itinéraire le plus classique que nous choisissons. Après une approche de seulement 30 minutes nous commençons par une série de belles longueurs variées comptant même, pour certaines d'entre elles, un pas de bloc. La 5ème longueur est à grimper en A0 pour cause d'usure et de difficulté. Après l'ascension de la sixième et dernière longueur une longue marche mène du sommet à une brêche à partir de laquelle deux ou trois rappels (en fonction de la longueur de la corde) permettent de rejoindre le pied du pic. Par un petit sentier contournant la Pierra Menta, on rejoint Refuge de Presset en moins d'une heure.

Une descente d'une heure et demi à deux heures nous conduit à nos voitures et c'est après une petite terrasse à Bourg-St-Maurice que nous rejoignons le Refuge de la Nova à Les Chapieux. Objectif: gravir le lendemain La Grande falaise de Séloge. La nuit nous apporte néanmoins le mauvais temps attendu depuis quelques jours. Nous espérons encore à une éclaircie pendant le trajet de deux kilomètres qui mène au parking mais une fois arrivés sur place 10 minutes de marche sous la pluie mettent fin à nos espérances. L'ascension de La Grande falaise de Séloge, ce sera pour une prochaine fois.

Les voies

Aiguille de la Nova: Le pillier sud

  • Niveau de difficulté: TD, 6a obligatoire
  • Equipement: De vrais plaquettes modernes. Dans les longueurs en 6a l'équipement est comparable à celui des massifs belges, pour les autres comptez un ou deux points par longueur. Quelques friends et autres coinceurs sont un plus. Tous les relais sont bien équipés.
  • Hauteur: 400 mètres, 13 longueurs
  • Approche: 1h30 à 2h30

Pierra Menta: Arête Nord

  • Niveau de difficulté: D, 5b obligatoire
  • Equipement: correct, sur plaquettes, de temps en temps un vieux piton.
  • Hauteur: 120 mètres, 6 longueurs
  • Approche: 30 min à 1h en fonction de l'itinéraire choisi

La Grande Falaise de Séloge (non grimpée à l'occasion du séjour)

  • Niveau de difficulté: 5a obl. jusqu'à 6c obl
  • Equipement: moderne (spits de 10), coinceurs et friends sont conseillés
  • Hauteur: 250 mètres, 5 à 7 longueurs
  • Approche: 45 min à partir du Barrage de Séloge

Nuitées

Auberge de la Nova : refuge agréable, accessible en une demi-heure au départ de Bourg-St-Maurice via un chemin carrossable en bon état

Refuge de Presset : hutte tout aussi agréable, gardée uniquement les week-ends en septembre. Téléphoner de préférence pour s'assurer qu'il est ouvert.

Camping Le Bioley à Aime : petit camping avec seulement le strict nécessaire. Nous étions en septembre les seuls campeurs. Suivez les panneaux "versant du soleil". Le camping se situe sur la route vers l'Aiguille de la Nova.

Topo

Le topo de la Vanoise (Philippe Deslandes et James Merel, édition 2001; 26 ?)

 

Lieven Vlassenroot 


Vous devez être enregistré pour laisser un commentaire

S'inscrire



Les archives des articles 

Actualité 
Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Compétition Que retenir du Championnat de Belgique de bloc 2015?

Le dernier Championnat de Belgique de bloc 2015 a vu le sacre de Simon Lorenzi et Chloé Caulier. Devant une assistance clairsemée de par la proximité des vacances, les deux grimpeurs ont affirmé leur supériorité avec beaucoup d'aisance.

7 janvier 2016,

Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

Escalade en salle Hungaria fermée, quelles sont les alternatives d'escalade à Leuven?

A Leuven, une ère s'est achevée ce 30 décembre 2015. la salle d'escalade Hungaria y a définitivement fermé ses portes. D'aucuns diront que c'est tout un pan de l'histoire de l'escalade belge qui se termine. Quel futur pour les grimpeurs locaux?

4 janvier 2016,